Apple pay, de plus en plus de banques propose le service en France

0

Vous vous souvenez certainement de la pub de la banque populaire, où l’on voit un père emmenant son enfant à l’école. Chaque jour indubitablement, la petite fille s’arrête devant une boulangerie en bavant devant des pâtisseries. Son père lui explique alors qu’il n’a rien pour payer. Quelque temps après, la même scène se reproduit mais le père entre cette fois-ci dans l’établissement et paye le gâteau… Avec son smartphone. La pub se termine avec le logo « Apple Pay » collé sur la devanture du magasin. Voilà donc ce qu’est Apple pay, un système de paiement utilisant votre téléphone portable comme support. Comment fonctionne le service et quelles sont les banques qui proposent aujourd’hui cette « révolution » ?

Des débuts compliqués !

Ce n’est qu’à l’été 2016 que le système de paiement du Géant a pu faire son entrée en France. Les banques étaient au départ défavorable à l’idée de mettre en contact leurs clients avec la firme de Cupertino. Il faut dire qu’elle propose un service qu’aurait pu inventer ces mêmes banques et que les commissions sur chaque vente était à se partager entre les deux acteurs. Finalement c’est le groupe BPCE (Banque populaire Caisse d’épargne) qui a fait le premier pas et qui a proposé en premier cette nouvelle fonctionnalité en France. Ce fut ensuite au tour du Crédit Mutuel (et de sa banque en ligne Fortunéo) de faire de même à la fin de l’année 2017. Et depuis 2018, tout s’accélère car c’est au tour de la Société générale et sa filiale Boursorama en début d’année, puis du Crédit du Nord a annoncé cet été qu’ils allaient proposer le service. Suivra BNP Paribas (c’est une question de mois) et la banque postale au printemps 2019 en même temps que le lancement de sa nouvelle banque mobile Ma French Bank.

Il faut dire que les clients technophiles de ses établissement ont du leurs mettre la pression. Ils est connu que les client d’Apple sont généralement plus gros consommateurs que la moyenne. Les banques ne pouvaient donc ignorer ses possibles futurs clients. Aujourd’hui il est impossible d’utiliser votre Apple Watch ou votre iphone comme moyen de paiement car la compatibilité entre apple pay et les banques en ligne nécessite  qu’un accord ai été signé entre la banque et le Géant à la Pomme.

Dans le monde ?

Aujourd’hui, Apple Pay  est installé dans 24 Pays et bientôt 25 avec l’Allemagne. En 2018 Apple Pay dépassait le milliard de paiement réalisés, et tout cela devrait encore s’accélérer car le monde entier comptera plus de 726 milliards de transactions électroniques d’ici à 2020, il reste donc une très grosse marge de croissance. Les banques comptent même sur l’Apple pay comme l’avantage pouvant faire changer un client de banque. A l’heure où il est très difficile de convaincre les particuliers d’aller voir ailleurs et où, souvent, le seul facteur déterminant est le taux du prêt immobilier, l’Apple pay pourrait bien changer la donne pour faire la différence.

Tableau des banques françaises proposant l’Apple Pay

Pour vous y retrouver plus facilement voici un petit tableau récapitulatif avec toutes banques qui acceptent ce mode de paiement actuellement (ou bientôt) en France.

Banque populairedepuis 2016
Caisse d’épargnedepuis 2016
Crédit Mutuelledepuis fin 2017
Fortunéodepuis fin 2017
Société Généraledepuis 2018
Boursoramadepuis 2018
Crédit du norddnnoncé à l’été 2018
BNP Paribasbientôt (Fin 2018 / 2019)
Banque postale2019
Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une passion, j'essaye de la faire partager.

Laisser un commentaire