Imprimante 3D low cost en 2018

0
Du fait de son coût parfois élevé, l’imprimante 3D est souvent considérée comme un outil inaccessible. On présentait déjà dans un autre de nos articles les imprimantes 3D pas chères à acheter en 2017. Sauf que comme j’ai pu avoir la remarque, certaines imprimantes bien que peu cher au regard des prestations proposées restent beaucoup trop cher, surtout quand on souhaite débuter dans le domaine. C’est pourquoi je vais faire aujourd’hui un article sur les imprimantes 3D vraiment low cost. Voici un petit Top 5 des imprimantes 3D vraiment idéales pour débuter :

Top 5 des imprimantes 3D pas chères :

Anet A8

L’Anet A8 est sans aucun doute l’un des kits d’imprimante 3D les plus populaires. Et puis bon j’en parle déjà en long en large et en travers de ce blog, alors à force vous devais finir par la connaître, pour en savoir plus sur l’Anet A8 / Prusa I3. Si j’en parle autant, c’est tout simplement parce que je l’ai acheté. Alors petit récapitulatif : ses dimensions de 22 x 22 x 22 x 22 x 24 cm et ses nombreux filaments compatibles (ABS, PLA, Wood, Nylon PVA, PP etc.), il peut être utilisé dans tous types d’applications. Bref pour moi c’est vraiment le top pour ce prix. Car là on parle d’une imprimante à moins de 120 euros. Je pense qu’elle ferait un très bon cadeau de Noël :p. Elle est livrée avec 20/30 mètres de filament blanc PLA. Si c’est suffisant pour faire une première impression de test (j’ai pu avec imprimer un nouveau souffleur circulaire et un guide filament), je pense qu’il est préférable de commander dans le même temps un rouleau histoire d’en profiter un maximum. Il vaut mieux prendre du PLA pour débuter, car il est beaucoup plus simple d’utilisation et risque moins de se déformer en refroidissant. Par contre il faut savoir que le prix est inversement proportionnel au temps que vous allez passer à monter l’imprimante. Environ 6 heures pour moi, j’ai posté une aide pour monter l’anet A8.

 

Kit d’imprimante 3D pour PC de bureau Ender

L’imprimante Ender Desktop 3D est une bonne imprimante 3D pour les petits porte-monnaie, en plus de ça elle tient la route au niveau de la qualité. Contrairement à l’imprimante présentée au-dessus, elle ne nécessite pas des heures de montage, elle est montée et prête à partir en quelques minutes, vous aurez donc rapidement entre les mains votre premier objet imprimé. Le gros plus de cette imprimante est qu’elle est dotée de l’autoleveling, c’est-à-dire que le lit d’impression s’ajuste automatiquement, ce qui là aussi va vous éviter quelques maux de tête. Il va sans dire qu’un lit chauffant a également été installé, de sorte que presque tous les objets qui ne dépassent pas une dimension de 15 x 15 x 20 centimètres pourront être imprimés avec de nombreux types de filaments (PLA, ABS, nylon ou filament de bois par exemple). Je pense qu’il s’agit d’une bonne imprimante pour débuter l’impression 3D et pour qui le montage est rédhibitoire.

Creality 3D CR – 10

Déjà dans notre test la Creality 3D CR-10 a convaincre de nombreux testeurs de par son prix et ses performances. La CR-10 est l’un des kits d’impression 3D les plus populaires en 2017 et je pense que le volume d’impression proposé n’y est pas pour rien. En effet le plateau fait 300 x 300 x 400 mm ce qui est vraiment conséquent. Avec une température de 250° C à 270° C pour l’extrudeur, le Creality 3D CR-10 peut traiter tous les filaments courants sans aucun problème. En plus de l’adaptateur USB, les cartes SD peuvent également être utilisées avec l’imprimante 3D. Elle est la plus chère de mon top, je pense qu’il s’agit plutôt d’une seconde imprimante, pour les utilisateurs qui ont déjà plus d’expérience.

Creality3D CR – 10 mini

Le kit Creality 3D CR-10 mini est tout simplement la petite soeur de la CR-10, elle dispose elle aussi d’un espace d’impression généreux de 300 x 220 x 300 mm (il reste supérieur à celui de l’Anet A8 par exemple). Selon le fabricant, son installation ne prendrait que 5 min, ce que là aussi au regard du temps de montage de l’Anet A8 est vraiment très peu. Un écran LCD et de nombreux didacticiels disponibles sur Internet garantissent également une utilisation facile. L’imprimante 3D peut traiter les filaments ABS, PLA, TPU ainsi que tous les autres matériaux courants de l’imprimante 3D.

Tevo Tarantula

L’imprimante 3D Tarantula de Tevo est livrée avec une extrudeuse en acier et non en laiton qui est plutôt la norme. Cet extrudeur vous permettra d’atteindre des températures plus hautes et sera aussi plus résistant à l’abrasion, vous pourrez alors utiliser des filaments « pierre » et « métaux » qui si vous les utilisiez avec une buse en laiton celle-ci serait bonne à changer à chaque fois. Cette feature élargit pas mal le domaine d’application de l’imprimante. En plus du volume de construction de 200 x 200 x 200mm, le Tevo dispose également d’un écran LCD facile à utiliser, ce qui devrait aider les débutants à démarrer. Il s’agit pour moi d’une concurrente directe à l’Anet A8, car elle propose presque la même chose et pour le même prix. Le support sera peut-être moins facile, car les tutoriels pour l’Anet A8 sont vraiment très présents sur la toile et il est facile de trouver de l’aide, ce qui est moins sûr avec la Tarantula.

Des filaments pour bien débuter

Voici une sélection de filaments en PLA, une matière qui est vraiment idéale pour commencer l’impression 3D.

 

Imprimante 3D low cost : moins chère, mais efficace?!

Avant de sortir votre carte bancaire pour l’achat d’une imprimante 3D, vous devez absolument évaluer vos besoins au préalable. De cette manière, il vous sera facile de trouver un outil qui vous permet d’imprimer un produit fini haute qualité. Très souvent, le prix d’achat est influencé par la performance de votre appareil. Mais parfois, vous pouvez décaisser des fortunes et vous retrouver en fin de compte avec une imprimante 3D dont les qualités techniques ne permettent pas d’avoir un meilleur rendu. Il va s’en dire donc que ce n’est pas forcément les outils de grand prix qui offrent les meilleurs résultats.

Pour un projet d’achat d’imprimante 3D, vous trouverez toute une flopée de boutiques en ligne où vous pouvez faire votre choix. Cependant, elles ne vous offrent pas toutes la possibilité de vous procurer une imprimante 3D low cost de qualité. Les plateformes qui permettent de parvenir à cet idéal sont rares et peuvent se compter du bout des doigts. Mais avec un peu de méthodologie de recherche, vous pouvez dénicher le fournisseur idéal.

Imprimante 3D : combien ça coûte en réalité??

Il y a de cela une vingtaine d’années, l’achat des premiers outils informatiques était remis au lendemain par la majorité du grand public. La raison?? Elle est très simple : attendons un peu, demain ce sera moins cher?! Cette façon de penser est certainement logique, car avec le temps, on a assisté à une grande réduction du prix de ces produits informatiques. Désormais, ils sont accessibles à tous.

Mais pour être réaliste, il faut remarquer que le prix des outils informatiques a atteint une certaine stabilité depuis peu. Il en est de même pour les imprimantes 3D low cost. Malgré l’effervescence de la course aux prix bas, vous devez prévoir un minimum de 150 € pour vous offrir une imprimante 3D. Sur certains sites et pour certaines imprimantes, vous pourrez avoir des prix proches des 100 euros, mais ce sera au prix souvent d’un montage assez long. Si le bricolage ne vous dérange pas alors foncez, sinon eh bien c’est surtout votre budget qui fera la reste de la décision.
Partager.

Laisser un commentaire