Test Xiaomi Air 12

5
8.0 Un Macbook like pas cher from China

Un ordinateur portable très élégant, quelques pêchés de jeunesse. Pour les français il est surtout destiné au bidouilleur ou pour ceux qui boss déjà en QWERTY. On retiendra le poids et la qualité de fabrication et à ce prix il n'y a vraiment pas de concurrence.

  • Design 10
  • Prise en main 6
  • Puissance 7
  • Prix 9

Bon le Xiaomi air 12 pouces si j’en fait le test c’est que je l’ai acheté pour remplacer mon ancien portable de train. Oui portable de train, celui que vous traînez et maltraitez dans le train pour travailler (ou pour se donner bonne conscience en se disant que l’on peut travailler à tout moment car il est sur nos dos).
Bref mon ancien portable (un pc LDLC de 2011 – W540EU I5, 8Go de RAM et SSD 128) accuse 2 kilos sur la balance ce qui n’en fait pas un monstre de mobilité. Et surtout, parce qu’il s’est mangé de belles gadins et que le scotch noir ne suffit plus à le rafistoler (clavier mort). Bien que je vais faire changer le clavier je me suis dis qu’il était peut-être temps d’acheter un ultra-portable.
J’ai donc regardé ce qu’il se faisait chez les grandes marques. J’ai bien été tenté par le Zenbook d’Asus mais quand je suis tombé sur le Xiaomi air 12 (et surtout son prix) sur Aliexpress j’ai vite changé d’avis (j’en profite pour dire que j’ai écris un article pour bien choisir son ordinateur portable sur Aliexpress). Je l’ai touché à 425€ (prix courant aujourd’hui).

bty

Belle vue sur le scotch de mon ancien portable

bty

Comparaison entre mes deux portables

Le design

Pour le design déjà, rien que là boite en jette déjà. Au même titre que les ordinateurs portables haut de gamme (beaucoup plus chers) la boite du Xiaomi air 12 annonce déjà la couleur. On a affaire à un portable de QWUALITE :p.

Dans la boite il n’y a rien d’autre qu’un chargeur, une enveloppe et l’ordinateur portable. Le chargeur blanc de 45W est vraiment dans le style MacBook avec la prise et le bloc d’alimentation intégrés. Il est donc un peu encombrant. Le câble, qui est une liaison USB de type C, mesure environ 150 cm de long.

Quant au Xiaomi Air 12 lui-même, l’ordinateur portable ressemble à une tuile métallique, d’épaisseur uniforme et la surprise sans le moindre sur la couverture… de quoi ne pas se la péter fièrement lorsque vous le sortirez à côté d’un hipster en Macbook (merde on avait dit pas de préjugés).

Avec des dimensions de 292 x 202 x 12.9mm, il est plus petit qu’une feuille A4 et son épaisseur je vous rassure est là plus épaisse qu’une feuille A4 :p mais reste tout à fait raisonnable.
La finition en aluminium brossé rappelle là encore beaucoup les MacBook.

bty

L’épaisseur de la bête

Si on reste dans la comparaison entre la pomme et la marque chinoise, les touches de lettre du Xiaomi Air 12 sont plus grandes que celles du MacBook Pro (16mm contre 15mm). Notez que le bouton d’alimentation est situé dans le coin supérieur droit de l’ordinateur portable, ce qui peut causer des problèmes puisqu’il est situé près du bouton de suppression (et BIM ! en veille sans le vouloir)

Les dimensions du touchpad sont de 103 x 62 mm. Comme prévu, il n’y a pas de boutons physiques et sa surface est aussi lisse que celle de l’ordinateur portable. Les touches physiques me manquent un peu je dois avouer. J’ai encore un peu de mal à me faire au click droit à deux doigts par exemple.

Pour les connecteurs, ils sont au nombre de quatre: un port HDMI, un port USB 3.0(taille normale), un port USB de type C qui sert également de prise d’alimentation et une prise audio. C’est mieux que l’Apple MacBook mais par rapport au dell XPS 13 qui est lui aussi un concurrent direct il y a un port USB de moins et surtout pas de lecteur de carte.

Une fois que vous l’ouvrez, la partie la plus impressionnante du Xiaomi Air est peut-être l’écran. Il est recouvert d’un verre bord à bord qui couvre la majeure partie, et surtout qui obtient un score de 7 sur l’échelle de dureté Mohs. En comparaison, le célèbre Gorilla Glass 3 obtient un score de 6,8.
En fait ce bel écran est même un peu déroutant. On a l’impression qu’il s’agit d’un écran tactile, alors qu’il ne l’est pas dut tout. On est presque frustré… Et en plus vous laissé les traces de vos grosses paluches pour rien sur l’écran, c’est ça le pire non ?

La configuration

  • Processeur: Intel Core m3-6Y30 (900MHz, turbo à 2.2GHz)
  • Graphiques: Intel HD Graphics 515
  • RAM: 4GB
  • Écran: 12,5 pouces, affichage haute définition Full HD 1920 x 1080 résolution
  • Stockage: 128 Go SATA3 M2 SSD
  • Ports: 1 x USB 3.0,1 x USB Type-C, HDMI, prise audio
  • Connectivité: 802.11ac Wi-Fi, Bluetooth 4.1
  • Appareils photo: 1MP face avant face à la caméra
  • Poids: 1.08kg
  • Taille: 292 x 202 x 12.9mm

Xiaomi a opté pour un processeur Intel Core M pour le Air 12 – il s’agit d’un processeur de type Skylake m3-6Y30, un modèle lancé il y a un an et qui comporte deux cœurs, quatre threads, une fréquence de base de 900 MHz et une fréquence turbo maximale de 2,2 GHz.

Avec un cache de 4MB, il offre un TDP de seulement 4.5W (Eh ue ça chauffe pas). Son GPU intégré est l’intel HD Graphics 515 avec une fréquence de base de 300MHz et une fréquence dynamique maximale de 850MHz.

Par rapport à la génération précédente, celui-ci supporte finalement 4K à 60Hz via DisplayPort. Malheureusement, l’ordinateur portable ne supporte pas le 4K à cette fréquence via HDMI car il dépasse les 30Hz.
On aurait peut-être aimé que Xiaomi fasse le choix du m5-6Y57. il coûte le même prix et a le même TDP, mais avec une fréquence de base plus élevée, une fréquence turbo et une fréquence dynamique maximale, et surtout, il supporte la technologie vPro d’Intel.

L’écran utilisé est un écran de 12,5 pouces avec une résolution Full HD. 4GB de RAM DDR3 sont soudés sur la carte mère et malheureusement on ne peut pas augmenter la RAM (c’est le snif de cet ordinateur, j’ai du faire cette concession).
Un SSD SSD SATA3 M2 de 128 Go de Samsung occupe un emplacement PCIe M2. Il en reste un de libre si nécessaire. On y accède en enlevant simplement le couvercle.
La batterie est un modèle 37Whr non remplaçable… (avis au fabriquant arrêté de souder vos p***** de composants). Selon Xiaomi la batterie devrait durer 11,5 heures, mais bon on connait la chanson c’est du bullshit. Perso en utilisation normale je fais 6 / 7 heures avec sur Mint, qui gère peut-être moins bien la batterie que Windows.
Pour le reste il y a la Wi-Fi 802.11ac, une caméra 1 mégapixel à l’avant, Bluetooth 4.1 et une paire d’enceintes doubles.

Installation de Windows

Oui bon bah là n’est pas la question, enfin pour moi. Je travail sur linux au quotidien et je savais avant même de l’acheter que je ne resterai pas sous Windows. Donc toutes les problèmes que j’ai pu lire sur le net pour récupérer la licence et refaire l’installation en Français je n’y ai pas trop prêté attention. J’ai pu installer Mint dessus sans aucun problème. Je n’ai pas essayé Ubuntu ou d’autres distribution mais j’imagine qu’il n’y a pas trop de soucis.

Cas du QWERTY

Pour régler ce problème j’ai longtemps hésité. Je suis assez à l’aise sur le qwerty lorsqu’il s’agit de simplement taper du texte. Par contre pour programmer c’est une autre histoire. Je n’ai pas du tout l’habitude du mapping QWERTY. Et vu qu’à la maison, ainsi qu’au boulot je boss en AZERTY je me voyais mal faire une gymnastique mentale entre ces deux mapping. J’ai donc décidé dans un premier temps de passer le clavier en AZERTY sans changer les touches (physiquement) de place et sans stickers, et quand ma femme m’a piqué le portable pour l’utiliser (ça lui arrive parfois), j’ai décidé de dé-clipser les touches et de coller des petit stickers transparent (pour ne pas perdre le rétro éclairage) – Vous pouvez trouver les stickers sur amazon (2€). Et là c’était réglé. A noter que pour les développeurs la touche « <> » n’existe pas sur le clavier en AZERTY, il faut donc changer le mapping. Perso j’utilise la touche à gauche du « 1 » celle pour faire le « au carré » ^^.

Le clavier et ma configuration de touches avec mes stickers.

Le clavier et ma configuration de touches avec mes stickers.

Le poids

C’était pour moi l’un des principaux critères. Il ne fait que 1073 grammes 🙂 (vérifié sur ma balance), je gagne donc un kilo par rapport à mon ancien portable, ce qui n’est vraiment pas négligeable. Mon sac à dos se laisse vraiment oublié (évitez tout de même de vraiment l’oublier sur le quai de la gare)

Vue de dessus

Vue de dessus

Partager.

5 commentaires

  1. C’est cher ! Pour le prix j’ai un Thinkpad x230 d’occasion remis à neuf acheté en import sur eBay. Et pour le problème du clavier, j’ai acheté un nouveau clavier AZERTY en import Chine sur eBay.
    C’est un PC pro donc c’est livré avec Windows 7 pro (qu’on peut mettre à jour vers le 10 je pense mais je m’en fous). Et question compatibilité Linux, un Thinkpad y a pas mieux, puisque tous les développeurs Linux en ont un !

    • Bonjour Robert, merci pour le commentaire. Je suis assez d’accord avec toi si on regarde le hardware pur. Un Thinkpad sera plus puissant que le Xiaomi pour moins cher et vais même apporter de l’eau à ton moulin en disant que je viens de voir qu’il est à moins de 300€ sur Cdiscount. Je pense si on cherche un portable pas cher « développer friendly » alors le Thinkpad est vraiment un bon choix, là dessus on est complètement d’accord.
      Dans mon cas et peut-être que je ne le précise pas assez dans mon article, je ne cherchais pas un portable vraiment dédié au dev, car le xiaomi ne met sert presque que dans le train (2 X 20min par jour) et vu le temps assez court que j’ai, je ne m’en sert presque que pour faire du rédactionnel (écritures de mes articles). Je peux bien faire un peu de dev avec mais le clavier Azerty est mal fichu pour ça, en tout cas je ne m’y suis pas encore habitué. Enfin côté finissions et là je vais parler design ce qui assez subjectif je trouve qu’il n’y a pas photo entre le Thinkpad et le Xiaomi. Et je le fait que le Xiaomi soit en alu me rassure un peu, car les portables en plastique j’ai assez donné : cf le scotch sur mon portable LDLC.

  2. Question design pur, j’aime bien le Thinkpad, mais bon question de goûts aussi :-). Mais j’aime bien le look de l’ordi de ma mère qui est un mac book aussi évidemment.
    Ce qu’il y a c’est que le Thinkpad est une machine business, et contrairement à d’autres marques, tu peux trouver pratiquement toutes les pièces détachées sur eBay à coût quasi nul. Et ce n’est pas difficile de remplacer une pièce, tout est expliqué en vidéo sur leur site.
    Sinon c’est une machine en plastique et donc pas forcément plus solide qu’une autre on est bien d’accord. Mais je suis pas certain que dans le cas où ton PC qui aurait moins de chance de casser à la base venait quand-même à casser, tu trouverais aussi facilement des « pièces détachées ».
    PS: Il y a un souci avec les commentaires sur ton site, la page se rafraîchit automatiquement et à chaque rafraîchissement, le commentaire que je rédige disparaît. Pareil pour mon nom/adresse mail.

    • Merci pour ton retour pour le bug 🙂 je viens de corriger. Tu as raisons pour les pièces détachées c’est important, le Xiaomi suit la mode du tout soudé (il y a un slot SSD en rab et c’est tout), et je dois bien avouer que je vais serrer les fesses pour ne pas avoir de casse :p

      • J’ai toujours le souci en tout cas (Chromium Version 60.0.3112.78 (Build de développement) built on Debian buster/sid, running on Debian buster/sid (64 bits) ).

Laisser un commentaire