Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Usine du futur ou Industrie 4.0 : de quoi parle-t-on ?

0
La principale idée qui se cache derrière l’industrie 4.0 consiste à retourner l’évolution de la mondialisation au bénéfice des industries européennes. Cela passe en effet par une motivation des usines à s’équiper des outils technologiques de dernière génération, tous connectés en réseau à travers internet et le Cloud. Découvrez ici plus de précision sur ce qui sera l’industrie du futur ou Industrie 4.0.

Que retenir essentiellement sur industrie 4.0 ou l’usine du futur ?

Dans la création de l’usine du futur ou de la nouvelle industrie, l’idée est de mettre l’usine au service de l’opérateur, et non le contraire. Pour la mise en place d’un tel univers, l’homme représente le facteur central. Toutes les investigations seront faites de manière à perfectionner l’ergonomie, la productivité et la sécurité de chaque outil.

L’évolution des stratégies de production amène l’opérateur à effectuer plusieurs processus. De ce fait, la mission principale de l’usine ultra-connectée consistera à une dématérialisation de toutes ces phases. Cela offrira donc l’opportunité à l’humain de juste se focaliser sur les travaux les plus importantes.

Pour y arriver, chaque équipement ou machine sera connecté et échangera avec le réseau. En suite, les données seront transversalités afin d’être réparties dans les divers services ou départements. L’information se propagera de manière plus fluide et plus fiable via un circuit bien défini, depuis le client à travers son bon de commande, en passant par l’ensemble des étapes de la conception, jusqu’à l’expédition du produit fini. Tout dépendra donc du fonctionnement en synergie des différentes composantes de l’industrie.

Lire aussi
Comment choisir sa caméra sport ?

Quelles sont les composantes de l’industrie 4.0 ?

L’usine du futur ou l’industrie connectée ne révolutionneront pas toutes les équipements. Elle fera usage des machines et outils qui existent déjà. Elle les perfectionnera et les intégrera ensuite au centre d’un réseau dans lequel toutes les données pourront être diffusées. Le TopSolid est un exemple parfait des outils qui seront utilisés dans l’usine du futur.
Afin de réussir cette transformation profonde de l’industrie, certains équipements seront primordiaux.

  •  L’internet des objets : permettra le développement de nouveaux produits manufacturés et innovera de nouvelles perspectives du marché.
  •  L’impression 3D expose de nouvelles possibilités de production, susceptible de s’adapter à la fabrication concurrentielle de petites séries.
  •  Les robots collaboratifs (Cobots) : permettront d’assister l’opérateur, le cobot offrira l’occasion de perfectionner la production, la sécurité et l’efficacité de certains postes de travail.
  •  La réalité augmentée : en superposant au champ visuel de l’homme des informations relatives à certaines démarches (précisément de maintenance), la réalité augmentée lui offrira la possibilité d’intervenir automatiquement en exécutant les procédures affichées.
  •  Systèmes Cyber Physiques (CPS en Anglais) : ces mécanismes permettent d’ajouter de nouvelles fonctions aux composantes physiques dans l’objectif de gérer et de contrôler des démarches.
  •  Big data industriel : l’immense base de données de l’usine du futur fleurira vers le « Smart data » par l’entrée en scène de l’intelligence artificielle. Elle permettra de perfectionner principalement la maintenance prédictive.
Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une passion, j'essaye de la faire partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.