Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Samsung, pas seulement pliable : les smartphones à écran enroulable sont aussi en route

0

Ces derniers mois, la discussion autour du « rollable », le smartphone à écran qui peut s’enrouler et se dérouler, s’est enflammée d’abord avec le concept présenté par Oppo, puis avec celui exposé par LG au CES 2021 (bien que le sort incertain de la division smartphone, qui sera probablement vendue, mette en doute la réalisation).

Cette semaine encore, nous vous avons parlé d’un brevet de Samsung qui va toujours dans ce sens : la société coréenne est le leader incontesté dans le domaine du pliable, qui a débuté avec Galaxy Fold, et s’est perfectionné en prenant plusieurs longueurs d’avance sur la concurrence (encore mince) avec Galaxy Z Fold2 et Z Flip. Il était donc plausible d’imaginer qu’elle ne manquerait pas l’occasion de s’essayer aux nouvelles possibilités offertes par le facteur de forme que constitue le roulage.

Et il semble que vous n’aurez pas à attendre longtemps, en effet : 2021 pourrait déjà être l’année. Comme l’a rapporté TheElec, Samsung Display a en effet annoncé que d’ici la fin de l’année, elle lancera la production d’écrans enroulables et coulissants. Le vice-président senior Choi Kwon-young a également déclaré, lors de la conférence téléphonique financière du quatrième trimestre de Samsung Electronics avec les actionnaires, que la société continuera à se concentrer sur les écrans pliables, avec même des solutions de petite et moyenne taille.

Les collègues de Letsgodigital ont essayé d’imaginer un Samsung rollable à partir du récent brevet obtenu par le géant coréen.

Cela signifie deux choses : la première est que le développement éventuel de la nouvelle catégorie de roulants dans les plans de Samsung n’est pas une alternative à celle des pliables, mais elle va de pair. Par rapport aux pliables, nous avons affaire à des appareils qui ont l’avantage de se présenter avec un aspect moins « étranger », c’est-à-dire une épaisseur et des formes plus proches des smartphones courants : la transition vers une surface plus grande est en effet mécanique, mais il semble que dans la perception de l’utilisateur, elle puisse être plus fluide, presque invisible, alors que les pliables nécessitent beaucoup plus d’interactions physiques.

Lire aussi
Samsung Galaxy S21 en vente à partir du 29 janvier : tous les détails, y compris les cadeaux

Au départ, les pliables et les enroulables ne seront pas des ennemis, mais en perspective, nous n’excluons pas que l’une des deux solutions puisse éventuellement prévaloir sur l’autre : dans cette perspective, la complexité, la fragilité et le coût des mécanismes à la base des différents facteurs de forme pèseront lourdement. Globalement, cette abondance d’appareils permettant d’accéder à un écran à la diagonale agrandie explique bien l’hypothèse de plus en plus créditée d’un adieu très proche de la série Galaxy Note – à tel point que le S21 Ultra a déjà recueilli le « sceptre » de la succession, en partie, avec le support du S Pen (détails dans notre revue).

Deuxièmement, la clarification concernant la taille des écrans pliables peut suggérer un marché (et donc la référence n’est pas seulement aux produits Samsung) qui, en termes de pliables, se concentrera fortement sur les solutions à clapet, style Z Flip.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire