Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Qualcomm et Google étendent la prise en charge du système d’exploitation Android à 4 ans

0

Qualcomm et Google ont annoncé une collaboration visant à améliorer et à étendre le projet Treble, un programme de mise à jour modulaire lancé en 2017, dans le but de permettre à davantage d'appareils basés sur les plates-formes Snapdragon d'exécuter les nouvelles versions du système d'exploitation Android.

Ces améliorations visent à réduire le temps et les ressources nécessaires aux fabricants pour mettre à jour leurs appareils équipés de processeurs Snapdragon vers la dernière version du système d'exploitation, sans changer le logiciel du processeur mais en utilisant une branche logicielle Android commune.

Dans le cadre de cette collaboration avec Google, grâce à ces améliorations du Project Treble, Qualcomm prendra en charge quatre versions de l'OS Android (la première native plus trois autres) et quatre années de mises à jour de sécurité pour toutes les plates-formes Snapdragon, à partir du nouveau Snapdragon 888. Cela exclut donc les actuels.

Ce diagramme indique l'importance de la simplification. Ces

initiatives, en plus de faciliter et d'accélérer les mises à jour par les fabricants, sont conçues pour prolonger et prévoir le cycle de vie des appareils basés sur Snapdragon, permettre à un plus grand nombre d'utilisateurs d'utiliser les dernières versions du système d'exploitation Android et bénéficier, en général, d'une plus grande sécurité

.

Dans le cadre de cette annonce, certains aspects devraient toutefois être clarifiés. Tout d'abord, il convient de noter qu'il s'agit d'une collaboration entre Google et Qualcomm visant à étendre le projet Treble, mais il appartiendra toujours aux fabricants individuels de tout mettre en pratique.

Treble facilite également la réutilisation du même code cadre. Actuellement

, les fabricants sont déjà libres de travailler avec Qualcomm au cas par cas pour recevoir le soutien nécessaire au-delà de la durée réelle promise. Le Snapdragon 865, par exemple, est techniquement pris en charge jusqu'à Android 12 (actuellement, Qualcomm ne s'engage qu'à proposer deux mises à jour Android majeures), mais comme Samsung a promis qu'Android 13 arrivera sur la série Galaxy S20 (qui utilise en partie le Snapdragon 865) et sur d'autres de ses appareils, cela signifie que Qualcomm est en mesure d'offrir une assistance aux partenaires qui souhaitent dépasser ce délai et proposer cette mise à jour.

L'annonce de Google et de Qualcomm ne fait pas référence à cette situation, mais elle précise que Qualcomm ne demandera plus aux fabricants de participer à des partenariats spéciaux pour prendre en charge leurs appareils au cours des trois mises à jour logicielles. Bien entendu, rien n'est donné pour "garanti", mais une chose est claire : il appartiendra toujours au fabricant de décider de fournir ou non ces mises à jour. En outre, Qualcomm pourra toujours conclure des accords spéciaux avec les fabricants afin d'augmenter la fenêtre de soutien au-delà de l'engagement "officiel".

Qu'il s'agisse d'un produit d'entrée de gamme ou haut de gamme, Qualcomm et Google ont donc souligné avec cette annonce qu'à l'avenir, les fabricants n'auront aucune excuse pour ne pas fournir les trois mises à jour Android et les quatre années de correctifs de sécurité.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire