Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Philips : comment le nouveau processeur P5 avec IA améliore les images TV

0

La gamme de téléviseurs Philips 2021 apporte beaucoup de nouveautés non seulement en termes de technologie, avec l’introduction des Mini LED, mais aussi dans tout ce qui concerne le traitement de l’image. Quatre des séries annoncées, OLED et Mini LED, sont équipées de la cinquième génération de processeur P5 avec IA. L’intelligence artificielle est devenue un élément indispensable de toute télévision avancée. Dans le cas des OLED 806 et 856 de Philips et des Mini LED 9636 et 9506, nous parlons évidemment d’un système créé pour appliquer plus efficacement tous les algorithmes développés pour améliorer les performances à l’écran.

Les ingénieurs de Philips et de TP Vision (qui détient les droits de la marque) ont utilisé leurs 30 ans d’expérience dans le domaine pour créer une archive composée d’une série de clips. Ces images de test ont été utilisées pour former l’intelligence artificielle afin de lui apprendre quel traitement appliquer en fonction de la source à reproduire (ce qu’on appelle « l’apprentissage machine »). Le processeur P5 fonctionne dans cinq domaines : la source, la couleur, le contraste, le mouvement et la netteté.

TV LCD Philips Mini LED 9506En plus de

ces principaux piliers, il existe une série de macro- catégories qui servent à classer le type de contenu. Jusqu’à la génération précédente, il y avait cinq catégories : Paysage / Nature, Visage / Tons de peau, Mouvement / Sport, Sombre / Contraste et Autre. La cinquième génération ajoute également la détection de film, une sixième classification spécifique pour les matériaux de type film. Les films sont automatiquement identifiés par les téléviseurs afin de permettre une reproduction plus fidèle ; l’utilisateur peut également choisir l’un des modes vidéo dédiés parmi le Home Cinema, le Pure Cinema et le Filmmaker Mode.

L’électronique analyse le contenu image par image sur la base des catégories ci-dessus et tente de trouver un équilibre optimal entre la nécessité de maintenir un rendu naturel et le désir (programmé par les techniciens) de recréer une image plus réaliste, en intervenant dans chacun des cinq domaines principaux. Le nouveau P5 introduit également une fonction développée pour traiter les images en mouvement. Le Fast Motion Clarity (FMC), présent sur les OLED 806 et OLED 856, réduit la perte de définition créée par le principe des écrans OLED. Cette fonction est appelée « sample & hold » et fait référence à un écran qui maintient les pixels allumés même lorsqu’on passe d’une image à l’autre. L’œil humain perçoit ce comportement comme un flou de l’image.

Le FMC y parvient en simulant le balayage ligne par ligne des anciens téléviseurs à tube cathodique. Philips parle de « rétro-éclairage de balayage » (voici notre guide sur tous ces sujets), une solution adoptée depuis plusieurs années sur les écrans LCD pour améliorer le détail dans les mouvements rapides. De cette façon, la transition entre les images est plus douce et non sujette au scintillement grâce au réglage à 100 Hz (petite remarque : en Europe, on parle de 100 Hz parce qu’on utilise toujours la référence PAL, c’est-à-dire 50 Hz ; pour la même raison, sur d’autres marchés, on parle de 120 Hz parce que la référence est NTSC, c’est-à-dire 60 Hz). Le FMC peut être réglé sur Low, High, AI ou peut être complètement désactivé.

Le processeur intervient également pour assurer une visualisation optimale dans toutes les conditions de lumière ambiante. Les téléviseurs sont équipés de capteurs spéciaux qui fournissent des informations utiles pour ajuster automatiquement les paramètres et ainsi assurer un contraste (perçu) optimal en SDR et HDR. Pour ce dernier, la compatibilité avec le HDR10+ Adaptive, la nouvelle fonction introduite pour adapter les métadonnées dynamiques à la lumière de la pièce, est également garantie. Pour l’équivalent Dolby Vision, le mode vidéo « Dolby Bright » est disponible pour les environnements bien éclairés.

Cette dernière nouveauté plaira aux utilisateurs les plus exigeants : Philips a introduit la fonction Calman Ready, c’est-à-dire la possibilité d’interfacer les téléviseurs avec le logiciel de calibrage créé par Portrait Display. Bien que nous n’ayons pas plus de détails, nous supposons l’ajout d’un flux de travail dédié aux produits Philips avec la possibilité d’automatiser le processus pour effectuer un réglage très précis.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire