Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Le Fujifilm GFX100S, l’héritier sans miroir du GFX100, coûte deux fois moins cher. Et il y a aussi le X-E4

0

La maison Fujifilm présente deux nouveautés importantes, toutes deux dans le domaine des caméras sans miroir. Le GFX100s est l’héritier du GFX100 « des records », présenté en mai 2019 et proposé lors de son lancement à plus de 11 000 euros. Dans ce cas, heureusement, le prix est nettement inférieur. Le X-E4, en revanche, remplace le X-E3, dont les débuts remontent à septembre 2017. Il s’agit évidemment de produits extrêmement différents, destinés à des photographes tout aussi différents.

FUJIFILM GFX100S

Le dernier appareil photo sans miroir de la gamme GFX, fabriqué en alliage de magnésium (104×87 mm) et équipé d’un grand capteur de 102 Mpx, soit 1,7 fois la taille d’un 35 mm plein cadre, sortira en février. La qualité offerte est, sur le papier, excellente, tant au niveau de la reproduction des couleurs, de l’image dans son ensemble avec une définition tridimensionnelle et une profondeur de champ précise, qu’au niveau de la vitesse de l’autofocus.

Il est équipé d’une stabilisation d’image 5 axes jusqu’à 6 arrêts (IBIS) avec gyroscope, accéléromètre et un algorithme capable d’identifier les vibrations, d’un moteur de traitement d’image X-Processor 4, d’un capteur d’image de 3,76 millions de pixels avec détection de phase et, bien que ce soit une « grosse » machine, il ne pèse que 900 grammes – 500 de moins que le GFX100. Il est résistant aux intempéries et peut fonctionner jusqu’à 10 degrés sous zéro.

Lire aussi
Samsung présente le premier téléviseur MicroLED : 110" Ultra HD 130 000 euros

Le sélecteur de mode comporte six positions personnalisables pour un accès rapide aux fonctions que vous utilisez le plus, tandis que le sélecteur vous permet de passer du mode photo au mode vidéo. Le levier de mise au point a été redessiné pour permettre au photographe d’obtenir aussi facilement que possible la mise au point souhaitée. Tous les réglages EXIF sont contrôlés par l’écran LCD secondaire de 1,8″. À l’arrière, l’écran LCD de 3,2 pouces peut être réglé dans différentes positions pour faciliter la prise de vue lorsque l’utilisation du viseur du viseur du VEIL n’est pas possible.

Les Fujifilm GFX100 seront proposés au prix de 5 999,95 dollars, ce qui est nettement inférieur au modèle précédent malgré les nombreux points communs.

FUJIFILM X-E4

Un autre type de machine est la X-E4, sans miroir, qui sera disponible en février à 849,95 $ (corps seulement). Compact et léger (364 grammes qui deviennent 448 avec le Fujinon XF27mm R WR, également frais de présentation), permet de prendre des photos de qualité grâce à l’autofocus rapide (0,02 secondes) et au capteur X-Trans CMOS 4″ de 26,1MP, assisté par le moteur de traitement X-Processor 4. Il dispose d’un certain nombre de modes de simulation de film propriétaires de Fujifilm (dont Velvia), ainsi que d’une molette de vitesse d’obturation facile à utiliser et d’un écran LCD pouvant pivoter jusqu’à 180 degrés.

LENTILLES DE FUJIFINON

Trois lentilles Fujinon différentes sont également annoncées dans la marge :

Lire aussi
IBM et Fujifilm : nouveau record de stockage sur bande magnétique, touché 580TB
Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire