Les écrans interactifs windows ou android, pourquoi choisir ?

0

Actuellement quand on parle d’écran interactif ou de télévisions interactives celles-ci ne savent généralement gérer qu’un seul système d’exploitation. Il faut alors choisir entre un modèle tournant sur Android ou sur Windows. Il est alors très difficile de faire son choix. Au fil de cet article, nous allons vous expliquer les différences entre les deux OS et nous vous donnerons les clefs qui faciliteront votre prise de décision. Surtout qu’aujourd’hui il n’est plus forcément nécessaire de devoir choisir entre un modèle ou un autre, car des certains savent gérer les deux. Mais ne brûlons pas les étapes, nous verrons tout cela après.

Quelle est la différence entre Android et Windows ?

Il est intéressant de faire un rapide tour d’horizon de ces deux systèmes d’exploitation pour bien comprendre leurs différences. Aujourd’hui, la distinction entre PC, tablettes et smartphones s’estompe de jour en jour. À l’époque, Windows était synonyme d’ordinateur de bureau ou d’ordinateur portable. Or depuis la version 8, le système d’exploitation de Microsoft mise tout sur le multi support. Ainsi il est tout à fait possible de piloter et naviguer sur Windows avec un écran tactile. Même si Windows peut réagir comme Android ou IOS dans le sens où l’on peut naviguer « au doigt » il subsiste de nombreuses différences. Notamment sur les applications pouvant « tourner » dessus. Windows est taillé pour la production. Vous serez toujours plus « productifs » sur un ordinateur fixe que sur votre smartphone, pour produire un contenu, monter une vidéo, réaliser un visuel, etc. On va donc trouver sur les machines Windows des logiciels professionnels qui ne peuvent tourner que sur cet OS. Il sera par exemple difficile de faire la présentation de votre fichier .ai (illustrator) sur Android… Prenons l’exemple où vous faites la démonstration d’une planche de nouveaux logos pour l’un de vos clients. Si vous avez votre écran interactif sur Android vous pouvez lui montrer votre planche, mais dans un format d’export (JPG ou PNG) et celle-ci ne sera pas modifiable. Alors que sur Windows si vous ouvrez directement votre fichier de travail dans le logiciel illustrator vous pourrez faire des modifications, en direct, selon les remarques de vos clients. Et là c’est beaucoup plus impactant. Passons maintenant à Android. Le système d’exploitation développé par Google pour ses smartphones gravite autour d’un concept simple : « les applications ». Pour un OS destiné à un smartphone tout doit très interactif et facilement accessible. C’est ainsi que les applications sont nées. Une pression sur une icône et voilà que le service s’ouvre en un instant. Là où l’interactivité tactile a été ajoutée à Windows comme une fonctionnalité complémentaire, celle-ci est sur Android son véritable ADN. Du fait qu’il soit dédié aux tablettes et au smartphone, Android est plus léger que Windows. Ainsi si vous souhaitez faire une simple présentation d’un Powerpoint ou d’un PDF, l’Ecran interactif Android Easypitch sera parfait pour ça. Le catalogue d’applications disponibles sur Google Play store est juste impressionnant. Le développement d’application Android est aussi relativement plus simple qu’un logiciel Windows.

Quel est l’avantage d’avoir les deux systèmes d’exploitation ?

Maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients des deux solutions dans le cadre de leur utilisation sur des écrans interactifs, il vous sera plus facile de faire votre choix. Mais il vous sera aussi possible d’opter pour les deux. Car aujourd’hui grâce à l’Ecran interactif Easypitch Pro il est possible d’avoir les deux OS dans le même écran. Il suffit alors de switcher de l’un à l’autre en appuyant simplement sur une touche. Alors, pourquoi choisir ?

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une passion, j'essaye de la faire partager.

Laisser un commentaire