Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Apple développe son premier modem, veut être indépendant de Qualcomm

0

La plateforme M1 lancée cette année a marqué le début du chemin qui, à l’avenir, permettra à Apple de couper définitivement les liens avec Intel dans la fourniture de processeurs pour Mac, mais les projets de la maison Cupertino vont plus loin et visent également à réduire la dépendance de Qualcomm aux modems iPhone.

Qu’Apple prévoyait de développer ses propres modems pour ses futurs smartphones est une nouvelle qui circule depuis plusieurs mois, et qui a été corroborée par l’acquisition de la division modem (smartphone) d’Intel, mais Bloomberg fournit maintenant des détails plus substantiels sur le nouveau projet d’Apple. Selon la source, le développement du premier modem d’Apple a en fait commencé cette année : la nouvelle est apparue lors d’une réunion à laquelle ont assisté hier certains employés et Johny Srouji, vice-président senior de la division technologie du matériel. L’exécutif a confirmé

Cette année, nous avons lancé le développement de notre premier modem cellulaire, qui permettra une autre transition stratégique clé. De tels investissements stratégiques à long terme sont essentiels pour nos produits et pour un riche programme de technologies innovantes pour notre avenir

Le modem cellulaire est un élément essentiel du smartphone – il est chargé de gérer les fonctions téléphoniques et la connexion Internet – le fait de pouvoir contrôler totalement cette puce donnera à Apple plusieurs avantages, dont la capacité à contenir les coûts de production de ses futurs smartphones. Il ne faut pas oublier que la maison Cupertino correspond à des sommes considérables de Qualcomm pour obtenir la licence d’utilisation des technologies sans fil. On estime que 11 % des revenus de Qualcomm sont attribuables à Apple

L’exécutif n’a pas précisé quand le premier modem cellulaire d’Apple sera prêt, mais il est très probable que le processus de transition des puces Qualcomm aux puces développées par l’entreprise prendra plusieurs années. Apple a signé un accord de licence de six ans avec Qualcomm en 2019, et la feuille de route divulguée fin octobre a montré qu’elle pouvait continuer à utiliser les modems Qualcomm jusqu’en 2024.

Comme le montre le passage des processeurs Intel aux processeurs Apple Silicon, l’entreprise de Cupertino pourrait progressivement introduire ses puces dans certains produits, puis acquérir une indépendance totale dans les années à venir. Le chemin semble cependant tracé et va dans le sens d’un contrôle complet et direct de chaque composant de ses dispositifs

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire