24 conseils de référencement pour WordPress

0

Lorsqu’on se lance dans la création d’un blog ou sur Internet de façon générale, ce que l’on souhaite est que notre contenu soit lu par le plus grand nombre. Si vous souhaitez juste écrire pour écrire un journal anonyme suffira. C’est pourquoi le référencement est une chose très importante auquel il faut penser au tout début de votre projet et ne pas reléguer cette tâche à la fin. Vous allez vous poser des questions du type : Quelles sont mes cibles ? Est-ce que la technologie que je vais choisir ne comportera pas de facteurs bloquants à mon référencement, etc. ?
Si je ne peux pas vous orienter sur le choix de la thématique que vous allez traiter, je peux en revanche vous orienter pour la technologie. J’aimerais parler dans cet article de WordPress. Il s’agit tout simplement du CMS le plus utilisé dans le monde. Au départ simple plateforme de blog, il est aujourd’hui aussi utilisé comme site vitrine et boutiques en ligne. S’il est si apprécié, c’est grâce à sa facilité d’utilisation (il est notamment connu pour s’installer en 5 minutes et même en quelques secondes avec WEP), il est modulable et sa très large communauté a permis de créer de très nombreux modules qui répondent à presque tous les besoins.
Bien qu’accessible à tous, si vous n’êtes pas techniques, mais que vous souhaitez tout de même vous lancer sur le Net, sachez que de nombreux professionnels maîtrisent cette technologie. N’hésitez donc à vous tourner vers une agence ou un free-lance et demander un devis création site internet.
Wordpress de base (comprendre sans plug-ins) ne comporte pas de facteurs bloquants majeurs. Les quelques manques seront comblés facilement par des modules.

Si le référencement est fait d’optimisations à mettre en place sur le site (optimisation on-site), il ne se limite pas à cela. Le gros du travail se fera (off-site).  C’est pourquoi dans cet article je vais parler des plug-ins à installer et des options à régler pour que votre wordpress soit le mieux armé décoller sur Google, mais il est vraiment important de comprendre que le travail ne s’arrête pas là. Et je parlerais donc aussi des règles générales à respecter pour devenir le meilleur ami de Google. Enfin, ces règles ne sont pas figées dans le temps, Google ne cesse de faire évoluer son algorithme et ce qui est valable aujourd’hui ne le sera plus forcément demain. Par exemple, il y a quelques années, il suffisait d’insérer des mots-clés à outrance dans le contenu et de « faire » des liens (qualifiés, non qualifiés) du moment qu’ils étaient en très grande quantité le tour était joué.

Tout cela n’a plus cours, Google fait la chasse au site de faible qualité, site de SPAM et autres MFA (Made for Adsense), et si aujourd’hui vous souhaitez suivre les règles pour être au TOP dans les SERP voici les 24 conseils en SEO pour WordPress.

24 conseils pour bien référencer son site WordPress

Les règles ne sont pas forcément triées par ordre d’importance. Si elles sont particulièrement je le préciserais. Juste la première qui se devait d’être placée ici, car on ne doit absolument pas passer à côté.

L’important c’est le contenu

La toute première règle est de loin la plus importante : LE CONTENU. Il sera la pierre angulaire de votre référencement. Il devra être de qualité. Comprendre bien écrit, sans faute, intéressante (c’est-à-dire qu’il répondra à une demande ou une question). D’une longueur minimum de 350 mots pour une brève. Un article de fond devra quant à lui dépasser les 1000 mots. Votre contenu devra être UNIQUE (vous pouvez vérifier son unicité avec l’outil Plagiarism Checker). Il faudra aussi ajouter du contenu régulièrement. Pour un blog il peut être intéressant de faire un petit article par jour (350 mots) et un gros article par semaine (plus de 1000 mots).

Le balisage

Il est important de structurer le contenu de sa page. Le balisage de la page permettra au moteur de recherche de comprendre plus facilement de quoi parle la page. Quand je parle de balisage, j’aime bien faire l’analogie avec un journal. Quand on lit un article, celui-ci est composé d’un titre fait d’une phrase. Celui-ci permet d’un coup d’œil de comprendre de quoi parlera l’article. Sur un site internet, ce titre sera le H1, il est important qu’il soit unique sur la page. Sur WordPress, le h1 devra être le titre de votre article ou de votre page.
L’article est ensuite découpé de plusieurs paragraphes eux-mêmes précédés de sous-titres qui découpent le contenu en « grandes idées ». Ce sont ici les H2 (il peut y en avoir plusieurs dans un texte). On peut encore ensuite découper notre contenu si l’on souhaite encore plus développer nos idées. On utilisera alors des H3. Sachez que H4, H5 et H6 existent, mais ils sont peu utilisés. Sur WordPress H2 et H3 seront à ajouter dans le contenu de vos articles. Vous devrez peut-être modifier votre thème WP pour supprimer du balisage parasite. Je pense notamment aux H1 qui sont parfois placés sur le logo du site ou des H3 / H4 placés dans la sidebar.

Utiliser des plug-ins dédiés au référencement

Des plug-ins tels que Yoast SEO et All in One SEO peuvent grandement vous aider à optimiser votre site. Notamment pour la partie Meta.

Yoast est tout simplement un des plugins les plus téléchargés de tous les temps.

Il vous permet d’ajouter un titre SEO, une méta description et des méta mots-clés à chaque message et page de votre site.

Vous pouvez également des règles d’optimisations (composées de variables) pour vos pages d’archives, vos pages de catégories et vos tags. Il va aussi générer votre sitemap XML Il ajoute également des méta-données Open Graph, Twitter Cards, Sitemaps et moteurs de recherche Ping chaque fois que vous mettez à jour votre site.

Optimiser chaque page pour une thématique

Cette notion est très importante. Il ne faut pas s’éparpiller dans la création d’un contenu. Vous ne pourrez pas courir tous les lièvres et vous positionner sur plusieurs thématiques avec un simple contenu de 1000 mots. Choisissez un mot clef principal. Par exemple « imprimante par cher » et écrivez votre contenu autour de ce mots clefs. Apportez une plus value par rapport à vos concurrents en allant au fond du sujet. Utilisez des synonymes dans votre contenu comme « imprimante low cost » pour ne pas multiplier inutilement les occurrences du mots clefs principal. Répondez à des questions que les internautes pourrait se poser. Par exemple : « comment imprimer pas cher ? ». N’oubliez pas que votre texte est avant tout destiné à vos lecteurs et non aux moteurs. L’optimisation doit donc rester naturelle.

Une balise Title unique

Renseigner et d’optimiser la balise title joue un rôle significatif le référencement naturel. Celle-ci étant unique, placée en haut de page et d’après son nom, la balise title est considérée logiquement par Google et par les autres moteur comme un élément déterminant pour définir la thématique d’une page. La balise title est probablement un des critères de référencement on-page ayant le plus de poids. Par défaut sur wordpress c’est le titre de votre article ou de votre page qui sera utilisé pour remplir la balise title. C’est là que l’installation d’un plugin spécifique s’avère nécessaire pour changer et définir ce que l’on souhaite pour ce titre. Le mot clé principal à optimisé pour votre page devra apparaître dans cette balise.

Remplissez la meta description

La meta description n’a plus d’incidence dans votre classement dans les moteurs. Par contre elle peut être importante pour donner envie de cliquer ou non sur votre site (augmenter le taux de clics). Expliquer à l’internaute de façon claire et succincte ce que l’on trouvera sur votre page en y insérant les mots clefs important est une bonne façon de procéder.

Rapidité du site

La rapidité du site est un facteur très important aujourd’hui. Testez votre site sur https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/?hl=fr
Il vous donnera des pistes à explorer pour optimiser votre wordpress.
Dans tous les cas je peux déjà vous conseiller ces modules :
Fast Velocity Minify : qui va minifier votre CSS et JS.
WP Super Cache :  pour mettre en cache les pages de votre site
WP Smush :
pour réduire la taille des images de votre site.

Un thème responsive

Depuis 2015 le trafic mobile a dépassé le trafic desktop. De façon logique Google favorise déformait les sites adaptés à une navigation mobile. La meilleure façon de rendre votre wordpress « mobile friendly » est de choisir un thème responsive.

Augmenter votre activité sur les réseaux sociaux

Les moteurs de recherche sont très attentifs à votre activité sur les réseaux sociaux. Suivez l’activité de vos concurrents et essayez d’encourager vos utilisateurs à commenter et partager vos messages sur leurs pages. La publicité qui en résultera sera vraiment utile pour les moteurs de recherche, notamment pas la création de liens vers votre site.

Faire des liens de qualités

Une des tâches les plus compliquées. Avant la quantité de liens pointant vers votre site était déterminante. Aujourd’hui, il vaut mieux viser un petit nombre de liens, mais de qualités. Qu’est qu’un bon lien ? Ce sera un lien présent dans un contenu (oubliez les liens en footer). Le thème traité dans le contenu où est fait le lien doit être connexe avec la page cible. Par exemple, un lien fait dans un article parlant de cuisine vers un article parlant d’imprimante 3D n’a pas vraiment de sens. Le meilleur moyen d’avoir des liens de qualités et de produire un contenu de qualité. Il sera alors partagé sur des blogs ou des forums par exemple.

Oubliez les sites de spams et autres fermes de liens

Au début, on pourrait être tenté de mettre le lien de son site un peu partout. Ces liens pourraient être contre-productifs et vous pénaliser. Si vous souhaitez vous inscrire dans un annuaire, choisissez-le avec soin. Plus les règles pour y rentrer seront strictes plus l’annuaire sera de qualité. Évitez les offres de prestataires vous promettant l’inscription dans 1000 annuaires d’un coup, ou XXX liens pour quelques euros. Ce seront des liens de très mauvaises qualités qui pénaliseront votre site.

Assurez-vous que vous n’avez pas de liens cassés

Utilisez le plug-in Broken Link Checker pour corriger les liens cassés sur WordPress. Ou un outil de crawl comme screamingFrog.

Configuration des permaliens (URL de vos pages)

Cela vous aidera à optimiser votre page ou votre article. Assurez-vous que l’URL contient le titre du message, ou des mots qui sont étroitement liés au sujet que vous avez traité. Absolument pas de références à des nombres ou des identifiants difficiles à comprendre.

J’aime choisir cette configuration personnalisée : /%category%/%postname%

Liez vos articles entre eux

Les liens internes sont essentiels pour le SEO. Dans chaque article que vous allez produire, maillez de façon logique vos articles entre eux. Ce sera utile pour vos visiteurs et pour les moteurs.

Créer des réseaux avec d’autres blogueurs.

L’échange de liens n’a plus vraiment la cote. On pense tout de suite au lien qui était partagé dans le footer du site, présent sur toutes les pages. Ce lien non contextualisé n’a que peu de valeur. Mais il peut être intéressant tout de même, surtout au début de créer un partenariat avec d’autres acteurs de votre niche. Aujourd’hui, il n’est plus question de partager des liens bêtement.  Essayez de créer des articles collaboratifs. Participez sur des forums parlant de votre thématique pour vous faire remarquer.

N’hésitez pas à faire des liens

Vous souhaitez avoir des liens d’autres blogueurs. Ne soyez pas radin, faites-en vous aussi. Partagez du contenu intéressant, vos coups de cœur ou tout ce que vous pensez être bon à partager et qui intéressera vos lecteurs. Vous verrez alors que d’autres blogueurs partageront vos textes de la même façon.

Répondre aux commentaires

Cela peut paraître bête, mais il ne faut pas négliger vos visiteurs. Répondez-leur rapidement et le plus précisément possible. Les commentaires et vos réponses inciteront de nouveaux visiteurs à en laisser. Au fil du temps le contenu de votre page aura augmenté, dans le même temps vous aurez répondu à des questions qui n’étaient pas forcément traitées dans le contenu principal. Autant de questions que se posent peut-être d’autres internautes et ont maintenant une réponse. N’hésitez pas à mettre à jour votre contenu principal en fonction de ce qui s’est dit dans les commentaires. Des parties que vous avez développées dans les commentaires, mais qui mériteraient d’être plus mises en avant par exemple.

Optimisation des images

Optimiser les balises alt de vos images. Celles-ci seront interprétées par le moteur lui permettant de comprendre l’image.

Éviter le contenu en double

Comme on l’a vu plus haut le contenu doit être unique. Si jamais vous avez une page en double, vous pouvez indiquer la page canonique (celle qui fait référence) dans Yoast. Pour bien comprendre, les deux pages vont coexister, mais on va indiquer sur l’une d’elles qu’elle n’est qu’un doublon.

Créer un pied de page pour les pages essentielles

Les pages comme « Qui nous sommes », « Plan du site » ou tout simplement « mention légale » doivent être présents dans le footer pour que ces informations essentielles soient toujours accessibles.

Utilisez Google Trends

Utilisez-le pour en apprendre davantage sur les sujets et les tendances qui génèrent plus de trafic. Vous pourrez comparer directement l’avancement de votre site avec la performance générale du réseau et trouver des sujets de grand intérêt à traiter.

Attention aux erreurs 404!

Un site comportant de trop nombreuses 404 erreurs peut-être considérées comme peu fiable et non à jour. Si jamais l’internaute tombe dessus il doit pouvoir retourner sur le site facilement et ne pas prendre peur. Ajoutez dans le contenu de votre page 404 un moteur de recherche et les principales catégories de votre site peuvent être une bonne idée pour éviter le rebond de votre visiteur.

Restez informés

L’algorithme de Google change continuellement. Faites votre veille technologique pour ne pas passer à côté des dernières.

Ne soyez pas obsédé par le classement

Le référencement naturel c’est long. Faire F5 sur les SERP de Google ne servira à rien, vous ne verrez pas votre page monter dans les résultats en direct. Il se peut qu’au tout début de la vie d’une vos pages, celle-ci se positionne bien quelques jours avant de retomber dans les limbes de google. Pas de panique, au début de sa « vie » une page bénéficie d’une prime de fraîcheur (bonus). Si la page retombe, elle remontera ensuite petit à petit dans le classement au fil des semaines.

Pour conclure

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. J’espère que les conseils dispensés vous seront utiles. Si vous avez des questions, ou si vous pensez que j’ai oublié des conseils dans cet article, n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour me faire remonter tout ça.

Je vous répondrai avec plaisir.

Partager.

Laisser un commentaire