Le meilleur système pour votre maison : le protocole Z-Wave

0

Mise au point par la société Zensys, elle-même rachetée depuis par la firme américaine Sigma Design, la technologie Z-Wave est une technologie de communication entre appareils et périphériques électroniques. Elle fonctionne à une fréquence de 868 MHz en Europe et 908 MHz aux États-Unis et dans les Amériques. Cette technologie peut être comparée au Bluetooth ou même au WiFi. Contrairement aux autres protocoles d’interconnexion entre les appareils, le Z-Wave n’est pas conçu pour faire des transferts de fichiers multimédias. Mais, il sert plutôt à la domotique. En d’autres termes, il est l’essence même de l’Habitat communicant. Il permet d’interagir avec les systèmes de sécurité, les stores électroniques, les thermostats ou le Home Cinéma.

Quelques caractéristiques du système domotique Z-Wave

La technologie Z-Wave utilise les ondes radio pour assurer la communication entre les appareils connectés. Ainsi, cette technologie de domotique présente les caractéristiques suivantes :
  • L’utilisation d’ondes de basses fréquences (inférieures à 1 GHz)?;
  • Une vitesse de transfert qui est de l’ordre de 100 kbit/sec?;
  • Le maillage du réseau connecté (chaque module Z-Wave peut servir de relais pour transférer des données)?;
  • Une communication à grande distance grâce au système de maillage du réseau.

Toutes ces caractéristiques exceptionnelles ne sont pas communes à tous les protocoles de communications entre périphériques électroniques. Et elles font la force de la technologie Z-Wave. De plus, un réseau d’appareils connectés grâce au Z-Wave peut fonctionner de façon décentralisée.

Mise en service du protocole Z-Wave

La mise en œuvre de votre maison domotique avec le protocole Z-Wave ne nécessite pas forcément des connaissances poussées d’experts en domotique. Avec un tel réseau, vous pouvez connecter tous les types d’appareils compatibles, car plusieurs constructeurs en domotique se sont tournés vers ce protocole de communication. Le système peut supporter jusqu’à 232 appareils connectés en simultané. Parmi ces appareils, on peut citer les caméras de surveillance, les lampes de maison, les détecteurs de présence humaine, les détecteurs de fumée, les serrures électroniques… La gestion de ce parc électronique se fait par un contrôleur unique qui interagit avec les équipements en question. Une clé de cryptage unique est envoyée à l’équipement connecté. De là, l’interception des ondes par un éventuel pirate ne lui sera d’aucune aide. Il lui faudra décrypter la clé (cryptage effectué avec un haut niveau de chiffrement) pour effectuer la moindre action. Il s’agit donc d’une note positive, qui permet de s’assurer de la sécurité du protocole Z-Wave.
Partager.

Laisser un commentaire