Utiliser un logiciel adapté pour se conformer au RGPD : les points essentiels

0

Le règlement général sur la protection des données ou RGPD 2018 n’est autre que le texte qui régit le traitement des données à caractère personnel. Il sera en vigueur à partir de 25 mai 2018 et concerne notamment tous les établissements implantés dans un pays membre de l’Union européenne. Ainsi, de nombreuses enseignes doivent rapidement entamer une mise en conformité.

Le contenu de ce texte réglementaire

Avec le développement d’internet et des NTIC, les informations circulent plus librement. En dehors de tous les avantages que cela procure, il y a également des répercussions négatives sur la vie privée de chacun avec le partage ou l’exploitation illégale des données personnelles. Le RGPD a alors été adopté afin de renforcer les droits de chaque citoyen européen sur son patrimoine numérique. Il repose dans ce cas sur trois piliers.

Il est d’abord un outil pour protéger les droits fondamentaux. Mais en réalité, il vient juste renforcer les lois nationales déjà en place dans les différents codes généraux (civil et pénal) ainsi que les dispositions spécifiques en la matière. En France, notamment, la loi Informatique et Libertés existe depuis 1978.

Le second objectif de cette nouvelle réglementation est la responsabilisation des acteurs qui collectent ou traitent les données. Les entreprises digitales doivent respecter facilement le principe d’accountability. Pour ce faire, elles doivent user d’un logiciel adapté et recruter un Data Protection Officer.

Enfin, le RGPD prévoit la création des différents organes afin de mieux contrôler la mise en application de ses dispositions. La commission européenne a créé une cellule spécifique. Toutefois, certaines prérogatives sont toujours du ressort des autorités locales.

Se conformer au RGPD  en utilisant un logiciel adapté

Le RGPD oblige les établissements concernés à tenir un registre qui liste tous les traitements en cours. Afin de gérer efficacement cette base de données, il est crucial de disposer d’un outil adapté. Heureusement, il existe des utilitaires conçus pour mieux se conformer aux dispositions du règlement européen. Grâce à ces logiciels, les responsables peuvent mener à bien une démarche d’analyse d’impact. Quelques agences spécialisées fournissent à leurs clients un logiciel pour être en conformité avec le RGPD. Contrairement aux idées reçues, les services offerts par ces sociétés sont à la portée de toutes les enseignes qu’il s’agisse d’une grande entreprise ou d’une PME.

Habituellement, tout diagnostic requiert l’intervention d’un Data Protection Officer. À l’aide d’un programme spécifique, on peut connaître rapidement les failles du système d’information.

Hormis cette fonctionnalité, ce type d’outils est aussi indispensable pour permettre aux internautes d’exercer leurs nouvelles prérogatives. Les particuliers peuvent en effet récupérer leurs données s’ils le désirent. Il est donc important de prendre certaines mesures pour pouvoir traiter les demandes.

Partager.

Laisser un commentaire