Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Télétravail, avantages et problèmes

0

Le Télétravail,qu'est-ce que c'est ?

Au cours des 20 dernières années l'évolution technologique constante a provoqué un changement rapide des relations dans le monde du travail. Si le mail et Internet on révolutionné le travail au sein des entreprises ils ont aussi permis une nouvelle forme de travail... A savoir le travail à la maison, communément appelé le télétravail.

Depuis la fin des années 90 (début de l'Internet Grand publique), une transition de l'idée "typique" du travail localisé et centralisé dans les locaux de l'entreprise s'opère. Les travailleurs souhaitent accéder à un travail résolument plus flexible tout en bénéficiant des mêmes garanties que les travailleurs situé "au siège" pourraient avoir. Il accomplirait son travail depuis chez lui ou un depuis un espace de coworking, avec son PC et son smartphone), et transmettrait ensuite son travail sur l'intranet ou le cloud de l'entreprise par exemple.

La discipline en Italie

En ce qui concerne la réglementation du télétravail en Italie, une distinction primaire doit être faite entre les secteurs privé et public. Dans le premier cas, nous n'avons pas de véritable discipline, mais il y a une référence à l'accord interconfédéral du 9 juin 2004, qui met en œuvre l'accord-cadre européen sur le télétravail du 16 juillet 2002. L'accord, adopté par les représentants des employeurs et les syndicats, vise à instaurer une discipline générale, sans entrer dans les détails. Cette tâche a été laissée aux conventions collectives.

En résumé, l'accord-cadre prévoit qu'il incombe à l'employeur de prendre en charge toute consommation, les coûts de fourniture, d'entretien, d'installation et de réparation des équipements ainsi que toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection et non l'isolement du travailleur. Ces derniers, d'une part, peuvent gérer librement leurs horaires de travail, mais d'autre part, leurs charges de travail ne seront pas différentes de celles des travailleurs présents dans l'entreprise.

En ce qui concerne le secteur public, le télétravail est régi par la loi no. Bassanini ter) conjointement avec d. Dans ce cas également, la rémunération et le salaire disciplinaire des employés sont soumis à la négociation collective et aux conventions nationales. Les droits et devoirs des télétravailleurs sont les mêmes que ceux des employés travaillant directement au sein de la structure administrative.

Plus récemment, le "Décret de croissance 2. P. A.

Problèmes liés au télétravail

Malgré les aspects positifs considérables, il suffit de penser que les entreprises internationales qui utilisent le télétravail ont enregistré une augmentation de la productivité de 35-40% et une diminution de l'absentéisme de 60%, cette forme de travail a été difficile à décoller en Italie. Mais quelles en sont les raisons?

Tout d'abord, le risque principal est celui de ne pas disposer d'heures de travail effectives. Selon le rapport de l'OIT (Organisation internationale du travail) et Eurofound "Travailler à tout moment, n'importe où":

Ne pas avoir à se rendre sur le lieu de travail, en effet, le travailleur peut consacrer ce temps aux activités de travail, devenant "disponible" pour l'employeur même pendant les heures généralement consacrées au repos. Il s'agit d'heures de travail qui, souvent et volontairement, ne sont pas considérées comme des heures supplémentaires et ne sont donc pas rémunérées.

Un autre problème lié à cette forme de travail est l'isolement des personnes qui l'exécutent, sans établir de relation directe avec leurs collègues, ainsi que les problèmes physiques qui résultent souvent du manque d'équipement adéquat, comme ceux que l'on trouve sur le lieu de travail.

Le contrôle de l'employeur sur le travail du télétravailleur peut être exercé de deux façons: Dans ce cas, toutefois, si l'employeur souhaite installer du matériel informatique et des logiciels de contrôle, il doit d'abord obtenir le feu vert des syndicats, donner un préavis au travailleur et l'installation éventuelle doit être proportionnée à l'objectif poursuivi.

Conclusion

Face à ces problèmes, le rapport de l'OIT a mis en lumière la possibilité d'introduire un contrat de télétravail à temps partiel, afin que les employés puissent entretenir des relations avec leurs collègues et réduire les heures supplémentaires.

Récemment, précisément avec la loi 81/2017, le télétravail a été remplacé par ce que l'on appelle le travail intelligent (ou le travail agile), avec lequel l'employé organise, en accord avec l'employeur, l'exécution du travail en dehors de l'entreprise. Certains aspects du travail effectué en dehors des locaux de l'entreprise ont donc été réglementés, tels que l'octroi de périodes de repos au travailleur, les formes de contrôle exercé par l'employeur sur le travail du travailleur, les aspects disciplinaires et de sanction et les droits éventuels à l'apprentissage.

L'aspect économique a également été pris en compte, avec un traitement au moins égal à celui généralement appliqué aux travailleurs de l'entreprise. Le télétravailleur aura également droit à la protection contre les accidents du travail et les maladies professionnelles, même s'ils se produisent en dehors des locaux de l'entreprise.

En conclusion, d'autres interventions du législateur national sont souhaitables afin de garantir une protection accrue des télétravailleurs et de rendre ce type de travail encore plus attrayant en Italie. Notre pays, en effet, se situe en dessous de la moyenne européenne de 17% des salariés, avec des pays scandinaves (Danemark en particulier) qui maîtrisent, atteignant des pointes de 40% des télétravailleurs.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire