Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Paiements numériques, frais de points de vente, sans contact, SCA : toute l’actualité en 2021

0

L'année 2021 approche à grands pas et il y a beaucoup de nouvelles à venir. Des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l'évasion fiscale sous forme de cashback et de loteries aux pactes signés avec les joueurs pour diminuer les commissions et augmenter la sécurité des transactions, l'enjeu est vraiment important.

Ainsi, à l'aube de la nouvelle année, nous avons pensé qu'il serait utile de rassembler dans un seul article quelques-unes des principales innovations qui affecteront le domaine des paiements et autres à partir de 2021, afin que personne ne parte sans être préparé

Dans ce domaine, s'il y a un mot clé que nous emporterons de l'année qui se termine aujourd'hui, c'est sans aucun doute la numérisation : plus qu'un objectif, elle est devenue une nécessité, compte tenu des distances qu'il faut désormais maintenir pour contenir la pandémie qui a caractérisé l'année 2020. Voici donc quelques informations utiles.

RELÈVE LE SEUIL DES PAIEMENTS SANS CONTACT

L'un des principaux changements introduits à partir du 1er janvier 2021 est le doublement du seuil limite pour les paiements sans contact et sans code PIN, qui passera donc de 25 € actuellement à 50 €. Par conséquent, pour toute dépense inférieure au nouveau seuil, il suffira d'approcher votre carte sans contact au terminal de point de vente sans avoir à saisir un code PIN.

Bancomat, Mastercard et Visa, en tant que principaux circuits de paiement dans notre pays, s'étaient en effet ouverts au doublement du seuil il y a quelques mois à l'invitation de la Banque centrale européenne, qui avait demandé d'adopter la mesure pour faciliter les achats et éviter autant que possible les contacts physiques entre les personnes, surtout à cette époque (et en fait, l'argent liquide n'est pas exactement hygiénique).

Les trois acteurs ont donc travaillé ces derniers mois pour rendre possible l'adoption du nouveau seuil, qui vise à répondre aux nouveaux besoins des consommateurs, de plus en plus numériques, à la recherche d'un paiement simple, rapide et sécurisé.

Le système de paiement sans contact, de plus en plus utilisé en France, permet d'effectuer des achats au moyen de cartes de crédit ou de débit (ici une analyse approfondie pour comprendre les différences), de cartes à puce, de téléphones intelligents et d'autres dispositifs grâce aux technologies RFID et NFC ; contrairement aux cartes traditionnelles équipées d'une bande magnétique et d'une puce, il ne nécessite pas l'insertion physique de la carte dans le lecteur du point de vente mais seulement son approche.

Du côté des banques et des commerçants, il y aura évidemment quelques changements, mais pour s'adapter aux nouvelles règles, il suffira de mettre à jour le logiciel, ce qui revient aux entreprises qui fournissent les points de vente.

PAGOBANCOMAT : ZÉRO COMMISSION EN DESSOUS DE 5 EUROS

Il y a également des nouvelles pour les paiements effectués sur le circuit PagoBancomat, pour lesquels un essai de deux ans entrera en vigueur : à partir du 1er janvier 2021, les transactions d'un montant inférieur à 5 euros ne seront plus soumises à des commissions.

La mise à zéro durera jusqu'au 31 décembre 2023, mais une nouvelle prolongation n'est pas exclue. La nouvelle a été donnée par Bancomat Spa, une entreprise leader en France dans les paiements par carte de débit, qui fait référence au circuit PagoBancomat auquel adhèrent des millions de commerçants.

L'objectif est d'encourager les paiements numériques même pour les très petits montants, en supprimant les commissions qui, jusqu'à présent, étaient facturées au commerçant : dès demain, il sera possible de payer même un simple café avec des cartes de paiement sans craindre d'être rejeté par le commerçant.

L'AUTHENTIFICATION À DEUX FACTEURS DEVIENT OBLIGATOIRE

La sécurité est également une question étroitement liée à la numérisation : afin d'accroître la sécurité des paiements, toutes les transactions en ligne en Europe devront adopter une authentification à deux facteurs à partir du 31 décembre.

Cette mesure, également connue sous le nom d'authentification forte du client (Strong Customer Authentication - SCA), consiste à vérifier au moins deux éléments de types différents pour établir l'identité du consommateur lors d'un paiement, comme une empreinte digitale ou un mot de passe numérique à usage unique (OTP).

L'objectif est de réduire la fraude et de rendre les paiements en ligne plus sûrs à un moment où les transactions de commerce électronique en France ont augmenté de 20 % par rapport à l'année précédente.

LA LOTERIE AVEC REMISE EN ARGENT ET REÇUS

Après la phase expérimentale - baptisée "Cashback de Noël" - qui se termine aujourd'hui, le programme Cashback proprement dit entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2021. Pour tous les détails, veuillez vous référer à notre guide dédié.

Depuis le 8 décembre, date de lancement de la phase expérimentale, de nouveaux détails sont progressivement apparus sur les achats qui donnent ou non droit au remboursement de 10% (comme l'émission de factures).

On ne peut pas en dire autant de la Loterie des recettes : l'initiative, qui fait également partie du plan Cashless Italia et qui aurait dû commencer le 1er janvier 2021, a été reportée d'au moins un mois.

On parle donc de février, mais il est possible que des dérapages même en mars ou avril, la décision de reporter le départ est due à la pression des associations de commerçants, qui ont répété pendant un certain temps qu'ils ne sont pas prêts d'un point de vue technique.

En fait, pour participer, il est nécessaire de mettre à jour les caisses enregistreuses tant du point de vue du logiciel que du matériel : une opération économiquement onéreuse qui, pour l'instant, incombe uniquement aux commerçants et qui a été ralentie également en raison de la pandémie.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire