Les différentes technologies utilisées dans un vidéoprojecteur

0

Plusieurs technologies existent dans le domaine du vidéoprojecteur. Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Aujourd’hui si vous désirez acheter vidéoprojecteur, la première chose que vous à laquelle vous devez penser est l’utilisation que vous aller en faire ? Vais-je l’utiliser pour jouer à FIFA dans mon salon, pour présenter mes powerpoint en réunion, aurais-je besoin de le déplacer ? Oui de le déplacer c’est une chose qui est désormais possible grâce aux pico projecteur. Pour rappel les projecteurs Pico sont de minuscules projecteurs destinés à être utilisés avec des smartphones, des tablettes, des appareils photo numériques, etc. Ces projecteurs sont un excellent moyen de partager des contenus multimédias en mode nomade, en utilisant n’importe quelle surface plane (un mur, un tableau blanc ou un drap tendu 🙂 ). La source de lumière est toujours un laser ou une LED (CF les différentes technologies présentées en dessous), ils n’ont donc pas besoin de changer de lampe pendant toute leur vie. La plus grande limite est la luminosité, qui est nécessairement beaucoup plus faible que les projecteurs traditionnels. Il existe bien d’autres différence entre pico projecteur et vidéoprojecteur, que l’on verra plus en détail dans un futur article.
Voilà pour le rappel sur les Pico projecteurs. Donc l’utilisation future de votre vidéoprojecteur définira votre choix, il vous faudra ensuite choisir entre plusieurs modèles, le choix se fera peut-être entre les différentes technologies de projections existantes. Voici les trois grandes familles des vidéoprojecteurs.

Les projecteurs LCD (Liquid Crystal Display) appartiennent à la catégorie des dispositifs de transmission, tandis que les projecteurs DLP (Digital Light Processing) appartiennent à la catégorie des dispositifs réfléchissants.

Toutefois, il existe également une troisième catégorie de projecteurs appelés LED (Light Emitting Diodes), qui ne représentent pas un nouveau type de technologie, mais simplement des projecteurs DLP réfléchissants, dont la source lumineuse est des LED plutôt que des ampoules classiques.

Voyons en détail comment fonctionnent ces trois familles de projecteurs :

Projecteurs LCD : ils existent depuis les années 80, les projecteurs LCD utilisent une technologie brevetée appelée « 3 LCD ». En termes de fiabilité, la technologie utilisée sur ces projecteurs est bien meilleure que celle offerte par les derniers projecteurs DLP, y compris la qualité d’image. Cependant, ces types de projecteurs sont très sensibles à la poussière et aux débris qui peuvent dégrader la qualité de l’image reproduite.
Projecteurs DLP : L’une des caractéristiques les plus importantes d’un projecteur DLP est qu’ils utilisent le Digital Micromirror Device (DMD), un système optique qui utilise jusqu’à 2 millions de micromiroirs utilisés pour reproduire l’image à travers un faisceau de lumière. Comparés aux projecteurs LCD, ces projecteurs nécessitent beaucoup moins d’entretien, car ils sont résistants à la poussière (qui peut cependant altérer la gamme de couleurs reproduites).
Projecteurs LED : ils tirent leur nom de la source de lumière qu’ils utilisent, leur avantage est qu’ils ont une durée de vie de lampe plus longue qu’un projecteur traditionnel. Le remplacement de la lampe n’est jamais nécessaire, ce qui permet d’économiser beaucoup d’argent (lorsqu’on sait le prix d’une ampoule classique), seulement le prix d’achat est lui aussi plus cher.

Partager.

Laisser un commentaire