La procrastination ou le pire ennemi du freelance web !

0

Est-ce que le travail à domicile en freelance a des avantages ? Oui, c’est indéniable !

Possibilité de disposer de son temps comme on le souhaite, de choisir ses projets, de répartir sa charge de travail en fonction des jours de la semaine, de bosser en regardant la télé…Des conditions en apparence presque parfaites !

Et pourtant, les freelances, et surtout ceux qui travaillent sur le web, sont victimes d’une « maladie » qui fait des ravages ; La procrastination.

Tout freelance a connu au moins une fois dans sa vie professionnelle une tâche qui se prolonge indéfiniment jusqu’au point d’occuper la journée entière…Alors qu’on avait prévu de passer une heure dessus seulement !

Pourquoi ce manque de productivité ? Parce que les distractions sont nombreuses.

Quand on travaille sur le net, on peut facilement perdre du temps entre les mails, les notifications Facebook, les petites habitudes de la maison (Sans patron pour contrôler ce que l’on fait, les tentations sont grandes !)…

On jette un œil sur son compte twitter et 10 minutes plus tard, on se retrouve sur senscritique à chercher une série à regarder plus tard…Du coup, notre productivité globale en prend un coup.

Et derrière, c’est du stress et des soucis avec à la clé des nuits blanches pour terminer des projets en urgence afin de livrer le client !

Si vous ne connaissez que bien trop de ce genre de situations, rassurez-vous, on peut améliorer drastiquement sa productivité grâce à quelques astuces !

On coupe sa connexion internet et/ou ses applications…

Un peu contre-intuitif quand on travaille sur le web et pourtant, c’est possible dans beaucoup de cas.

Si vous êtes en train de planifier votre stratégie de contenu ou de rédiger un article, vous n’avez probablement pas besoin d’internet tout de suite. Du coup, vous avez tout à gagner en coupant le wifi (et en éteignant le portable), le temps de réaliser votre tâche.

Si internet est nécessaire pour réaliser votre travail, utilisez une page navigateur dépourvue de vos favoris et qui n’a pas sauvegardé vos logs sur les réseaux sociaux. Vous verrez une nette différence !

Utiliser la technique du Pomodoro

La technique du pomodoro est très répandue. Elle consiste à minuter son temps de travail et son temps de pause. Le format est généralement le suivant : On travaille (intensément) pendant 25 minutes et on prend ensuite une pause de 5 ou 10 minutes. On répète ce schéma plusieurs fois.

Au bout de 3-4 séquences, on peut prendre une pause plus longue.

Cette technique s’appuie sur un principe simple : Au bout d’une vingtaine de minutes de concentration, le cerveau fatigue. En clair, nous perdons en efficacité. Il est donc plus intéressant de prendre une petite pause pour recharger ses batteries et repartir à l’assaut ensuite.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article sur neoozen.com qui donne plus de précision sur la méthode Pomodoro.

Planifier sa journée

Pour ne pas s’éparpiller et rester efficace au maximum, on conseille de planifier les tâches et les choses à faire au cours de la journée. Si vous ne le faites pas, vous aurez tendance à « remplir » votre temps avec des actions inutiles.

C’est le fameux principe énoncé par la loi de Parkinson « Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement ».

Autrement dit, si vous vous donnez une heure pour effectuer une tâche, elle vous prendra vraisemblablement une heure !

Mais si vous n’attribuez aucune durée, cette même tâche pourrait bien vous prendre la journée toute entière !

En rationnalisant votre travail, vous finirez par économiser beaucoup de temps. De quoi être plus serein au travail !

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une passion, j'essaye de la faire partager.

Laisser un commentaire