Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Facebook achète une page de journal pour attaquer Apple sur la question de la vie privée

0

Le lancement des nouveaux systèmes d’exploitation d’Apple (dont iOS 14, macOS 11 et iPadOS 14) a apporté la promesse d’une répression majeure de la capacité des applications et des services tiers à collecter les données des utilisateurs.

Les changements sont si importants que des sociétés comme Facebook ont commencé à en tenir compte dans leurs prévisions budgétaires, estimant une forte baisse des recettes publicitaires une fois que toutes les mesures de Cupertino auront produit leur plein effet (ce qui devrait se produire au début de l’année prochaine). Dans ce cas, les applications devront demander le consentement explicite de l’utilisateur avant de lancer toute action de suivi et il est donc très probable que cela conduise à une forte réduction des données entre les mains des sociétés qui gèrent les applications.

Facebook voit donc l’une de ses principales activités en grave danger – la vente d’espaces publicitaires ciblés – et n’a jamais caché son aversion pour la nouvelle politique qu’Apple s’apprête à mettre en place. La dernière attaque contre la maison de Cupertino est cependant très particulière, car la société contrôlée par Zuckerberg a choisi de la faire passer par le papier imprimé, plus précisément en achetant une page dans les principaux journaux américains, dont le New York Times, le Washington Post et le Wall Street Journal.

Juste en dessous se trouve une photo de l’annonce complète, avec laquelle Facebook tente de déplacer le problème en dehors de son activité principale. Le choix de l’entreprise est en fait de se poser en champion des petites entreprises locales qui utilisent son réseau social comme principal moyen de créer et d’atteindre leur public. Facebook a donc choisi d’être le porte-parole des préoccupations de toutes les petites entreprises qui seront lésées par les nouvelles politiques de confidentialité d’Apple, qui les empêcheront d’atteindre leur public de manière efficace.

Le scénario illustré par Facebook a sans aucun doute une base de vérité – après tout, même Google tente de sauver des chèvres et des choux avec sa nouvelle initiative -, puisque la publicité ciblée est effectivement l’une des âmes du web, cependant il est bien connu que les principales préoccupations de Facebook ne résident pas dans le sort des petites entreprises, mais dans sa perte potentielle de pouvoir due à l’impossibilité d’avoir le contrôle sur les données de ses utilisateurs.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire