Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Apple et Google, de nouvelles règles européennes pour modifier la manière dont ils font la publicité de leurs applications

0

Apple, Google et d’autres géants technologiques pourraient bientôt devoir changer la façon dont ils font la promotion de leurs applications sur les plateformes qu’ils contrôlent. L’Union européenne travaille à la mise à jour de la loi sur les services numériques, un ensemble de règles visant à protéger le marché unique numérique qui devrait garantir que ces plateformes se comportent de manière équitable et puissent concurrencer directement les nouveaux venus et les concurrents existants, afin que les utilisateurs aient plus de choix et que le marché unique reste compétitif et ouvert à l’innovation.

Selon la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, ces changements pourraient être révélés avant la fin de l’année 2020. Les changements comprendront également des éléments concernant l’auto-référencement, c’est-à-dire la manière dont les applications propriétaires sont promues :

« Du pouvoir et de la force naît la responsabilité, et parmi elles, par exemple, de ne pas se promouvoir si vos services sont en concurrence avec d’autres »

Pour Apple, ces règles restreindraient la manière dont elle fait la publicité de ses applications et services à travers ses fenêtres, telles que l’App Store. En fait, la société basée à Cupertino pourrait être empêchée de promouvoir activement Apple Music car il existe d’autres applications offrant des services similaires dans le magasin, notamment Spotify, qui a déjà déposé une plainte à cet effet en 2019 et a invoqué en septembre dernier l’autorité antitrust pour intervenir sur l’abonnement unique Apple One qui limiterait et nuirait à la concurrence ainsi qu’au choix des consommateurs.

Selon Vestager, ces règles ne sont pas liées à la taille de la plate-forme, mais plutôt à une tentative de garantir une concurrence loyale. Apple, rappelons-le, fait déjà l’objet d’une enquête de la Commission européenne concernant ses activités sur Apple Pay et App Store.

Lire aussi
Joyeux NOËL 2020 du réseau HD

La proposition de l’Union européenne et du régulateur de la Commission européenne sera soumise au Parlement européen d’ici la fin de cette année, potentiellement le 9 décembre, mais il faudra encore un certain temps avant qu’elle ne soit ratifiée par les pays de l’UE. Outre la concurrence, la loi sur les services numériques (DSA) couvre également d’autres domaines, notamment le traitement des informations et des contenus trompeurs, le partage potentiel de données et la fiscalité numérique. Apple et d’autres grandes entreprises potentiellement concernées par ces règles ont été invitées en novembre dernier à discuter des propositions avec l’Union européenne

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire