Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Le marché de l’emploi dans les télécommunications et les réseaux en 2019

0

Les télécommunications désignent tous les procédés qui permettent d’échanger des informations à distance. À l’origine, elles se sont développées grâce à la transmission filaire et hertzienne. Aujourd’hui, ce que l’on appelle de façon plus moderne la communication électronique entend les autres procédés utilisés par les réseaux électroniques et informatiques. On comprendra facilement à partir de cette définition que le secteur des télécoms englobe la communication informatique, mais elle est en réalité bien plus vaste. Cette année encore, les besoins des entreprises en matière de personnel sont en hausse.

Des emplois très variés

Le secteur des réseaux et des télécoms offre de nombreuses perspectives de carrière pour tous ceux qui souhaitent évoluer dans un marché en constante mutation. Les études dans ce domaine permettent de travailler à plusieurs niveaux. D’abord, les écoles forment des professionnels dans le domaine de l’innovation, aussi bien au niveau des technologies que des logiciels. Ensuite, les impératifs liés à la normalisation des produits et des réseaux ouvrent un marché de l’emploi en matière de contrôle de qualité. Enfin, les professionnels s’orientent également dans la fabrication, la maintenance, la commercialisation, l’assistance technique à la fois du matériel et des moyens de communication.

Certains sites web se sont spécialisés dans la publication d’offres d’emploi dans le domaine des réseaux et des télécommunications en particulier, et plus généralement dans le secteur de l’informatique. Vous pourrez par exemple sélectionner des offres et postuler sur lesjeudis par l’intermédiaire d’un système de candidature simplifiée. Vous aurez la possibilité de consulter la fiche de poste au préalable et de savoir si vous avez affaire à une entreprise en direct ou bien une agence de recrutement.

Les nouveaux enjeux de la profession

Pourquoi les télécoms et les réseaux connaissent-ils un regain d’intérêt ces derniers temps au point de pousser les entreprises à étendre leurs domaines d’activités, et à recruter plus de personnel ?

La première raison est liée au phénomène de convergence des technologies, des réseaux et des médias. L’arrivée des smartphones est venue bouleverser le secteur des communications, car il est devenu progressivement le vecteur universel de la téléphonie, de la télévision, d’Internet, des e-mails et de la messagerie instantanée. L’apparition de la technologie connectée et le développement de la domotique font de lui la commande principale de l’ensemble des appareils électroniques de la maison. C’est aussi devenu le terminal avec lequel on accède aux contenus et qui permet de les stocker grâce au Cloud la plupart du temps. Par ailleurs, on voit que les entreprises qui au départ se sont spécialisées respectivement dans la technologie, dans les réseaux et dans les contenus ont désormais tendance à se confondre.

Enfin, la tendance de l’emploi en 2019 va porter sur deux thèmes principaux. Les enjeux du « big data » n’ont jamais autant suscité l’intérêt des entreprises. Par exemple après avoir investi des milliards dans un câble sous-marin transatlantique, Microsoft et Facebook se sont lancés avec Google dans la construction d’un nouveau câble qui reliera la France et les Etats-Unis. Ils prendront alors le contrôle de ces derniers et du contenu qui y circulera. La sécurisation des réseaux prend désormais une place toute particulière.

Quelles sont les perspectives d’emploi dans les réseaux et les télécommunications ?

La demande de personnel qualifié dans ce domaine est de plus en plus importante, mais aussi de plus en plus spécifique. Avant, les professionnels étaient qualifiés pour intervenir sur différents types de réseaux. Aujourd’hui, force est de constater que le secteur est de plus en plus segmenté et qu’il y a désormais une pluralité de professions. La première raison de ce phénomène est liée au passage de l’analogique au numérique pour la plupart des moyens de communication. Ensuite, la segmentation de la profession est accentuée ces derniers temps avec l’apparition des technologies connectées.

De nombreux emplois non pourvus

Depuis les années, dans le domaine de l’informatique, des réseaux et des télécommunications, la demande est très forte. Malheureusement, l’offre a beaucoup de mal à rencontrer la demande et beaucoup d’emplois ne sont pas pourvus. D’après les études menées par l’observatoire de pôle emploi, la catégorie socioprofessionnelle des cadres en informatique est considérée comme étant l’une de celles qui ont plus de mal à embaucher. La première raison de ce phénomène, c’est la pénurie de candidats. Aujourd’hui, trop peu de professionnels sont formés aux métiers des télécommunications et des réseaux. Deuxièmement, les profils de candidats ne sont pas toujours adaptés aux postes proposés. Les entreprises doivent souvent faire appel à des professionnels du recrutement pour trouver leurs employés ce qui coûte assez cher. Ce n’est pas à la portée des petites sociétés.

Des offres intéressantes

Aujourd’hui, la plupart des offres d’emploi pour les grands opérateurs se concentrent sur Paris et sa région. Néanmoins, de nombreuses entreprises recrutent en région. Vous trouverez des postes très intéressants en Occitanie, en Auvergne–Rhône-Alpes ou encore dans les Hauts-de-France.

Les salaires débutent généralement à 25 k par an pour un poste de technicien ou de commercial. Néanmoins, la rémunération augmente pour les postes d’ingénieur ou d’architecte réseau. Les développeurs sont également très recherchés, notamment dans le domaine des systèmes embarqués. Bien entendu, les salaires dépendent de l’ancienneté. Pour des tâches assez complexes comme la sécurisation des réseaux par exemple, les entreprises n’hésiteront pas à recruter parmi les profils « seniors » même si les grilles de salaires sont les plus hautes dans la catégorie des cadres en informatique. Pour les tâches plus opérationnelles, les professionnels préfèrent proposer ces postes à des candidats « juniors » qui justifient d’une petite expérience.

Des formations en alternance

Ce que l’on constate de plus en plus sur les sites d’offres d’emploi spécialisés dans l’informatique, les télécommunications et les réseaux, c’est que les entreprises cherchent à faire face à la pénurie de candidats en proposant des stages de formation en alternance. Bénéficiant de dispositifs avantageux qui ont été mis en place par l’État, ils n’hésitent pas à former leurs propres employés. Pour les jeunes en recherche de formation, l’alternance est un type de cursus très attractif, car il permet de faire ses études tout en ayant une indépendance financière. Le stagiaire signe un contrat avec une entreprise et bénéficiera d’une rémunération. De plus, il est indéniable que la formation professionnelle offre de meilleures perspectives d’emploi par la suite. Les sociétés spécialisées dans l’informatique utilisent de plus en plus ce système qui permet de former du personnel dans ce secteur. Ce dispositif contribuera à faire face aux besoins des entreprises qui risquent fortement d’augmenter en 2019.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une passion, j'essaye de la faire partager.

Laisser un commentaire