Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Huawei, tablette haut de gamme avec HarmonyOS à venir au printemps | Rumeur

0

Huawei pourrait lancer une tablette avec HarmonyOS au printemps prochain : elle devrait arriver en même temps que la famille de smartphones haut de gamme P50. La source chinoise qui a répandu la rumeur a ajouté quelques spécifications techniques, et il semble qu’ils parleront d’un produit haut de gamme, voire haut de gamme : en particulier, l’écran sera très large, avec une diagonale de 12,9″, et aura un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Les cadres doivent être très fins et le corps en aluminium.

Le principal souci reste le SoC, comme on pouvait s’y attendre. Comme nous le savons, Huawei a de grandes difficultés à s’approvisionner en composants matériels et logiciels contenant de la technologie américaine, et depuis quelques mois, elle n’est même pas en mesure de produire ses puces, qu’elle conçoit par l’intermédiaire de sa filiale HiSilicon. Pour un produit de cette classe, le choix idéal se porte sur le Kirin 9000, puce haut de gamme qui a fait ses débuts avec la famille Mate 40 cet automne.

Huawei commence à fabriquer sa propre usine de puces, mais il faudra des années de travail acharné avant qu’elle puisse concurrencer les fonderies Samsung ou TSMC. Dans les mois qui ont précédé le durcissement de l’interdiction, la société chinoise, en partenariat avec TSMC, a réussi à constituer des stocks importants de Kirin 9000, on peut donc supposer que nous le verrons ailleurs – qui sait, peut-être même sur les P50.

Hier encore, nous parlions d’HarmonyOS, le système d’exploitation conçu pour fonctionner sur presque toutes les classes d’appareils – des gadgets portables aux ordinateurs, en passant par les smartphones et les tablettes – en relation avec un appareil complètement différent : une smartwatch, qui devrait être présentée au tout début de la nouvelle année. Quant aux P50, il n’y a pas encore de détails précis : ils pourraient toujours être basés sur Android, mais bien sûr sans les services de Google.

Les deux prochaines années seront décisives pour HarmonyOS, qui en Chine est appelé Hongmeng OS, car il devrait s’étendre à la catégorie de produit clé de l’écosystème technologique actuel, le smartphone. Toutefois, il faut s’attendre à ce que M. Huawei préfère commencer par le bas, sur des appareils moins prestigieux et plus spécialisés, pour s’assurer que le logiciel fonctionnera bien.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire