Recherchez et suivez l'évolution des prix sur 140 000 produits

Attaques de hackers en France : le risque est élevé

0

Parlons à nouveau de la cybersécurité, et nous le faisons en nous référant à notre pays à travers les données fournies par Trend Micro. Le dernier rapport montre que les entreprises françaises sont exposées au « risque orange » (le feu jaune-orange-rouge est désormais partout…), c’est-à-dire à une forte probabilité d’attaques ou de violations par des pirates informatiques.

L’

étude fait partie d’une initiative plus large visant à cartographier les entreprises du monde entier selon le Cyber Risk Index (CRI), un indicateur qui mesure la différence entre le niveau de sécurité actuel d’une entreprise et sa probabilité d’être attaquée :

l’

échelle va de -10 (valeur de risque la plus élevée, en rouge) à +10 (valeur de risque la plus faible, en vert), et les valeurs intermédiaires indiquent les risques élevés (orange), modérés (jaune) et faibles (vert). Eh bien, dans le monde, nous sommes à -0,41, c’est-à-dire dans la zone orange (risque élevé), tout comme la France (-0,13). Les pays les plus mal lotis sont les États-Unis, même à -1,07, tandis que les plus sûrs de la zone verte sont les pays asiatiques avec -0,02. Certains de nos voisins se trouvent dans la zone jaune, l’Allemagne et le Royaume-Uni signalant un risque modéré.

Les données du Cyber Risk Index pour les États-Unis, l’Europe, l’Asie-Pacifique et le

monde Les problèmes de cybersécurité sont donc extrêmement répandus, et avec eux les inquiétudes sur les faiblesses des entreprises. Il est surtout à craindre que le personnel ne soit pas pleinement préparé à faire face à de telles situations, qui se généralisent et s’aggravent avec le temps. Les rançons et le phishing représentent l’une des menaces les plus fréquentes (nous en avons parlé ICI), et cette année, ils ont également ciblé les hôpitaux (France comprise, voir Spallanzani). Le thème de Covid-19 a été parmi les plus « exploités » par les hackers, dont les attaques ont été menées non seulement avec des campagnes de phishing, mais aussi avec de l’ingénierie sociale.

Les principaux risques :

Les prévisions – ou du moins les sentiments – ne sont pas roses : si en 2020, 23% des entreprises du monde entier ont subi au moins sept attentats, pour les prochaines années, on craint que la situation ne change pas du tout.

Partager.

A propos de l'auteur

Créateur du site, passionné par la domotique, le développement Web, Les gadgets Chinois et par plus ou moins tout ce qui existe en fait. Le site a été créé autour de l'impression 3D et de la domotique, mais d'autres briques s'ajoutent eu fil du temps. Car dès que j'ai une nouvelle passion, j'essaye de la faire partager. Vous pouvez aussi découvrir mon blog dédié à la pâtisserie.

Laisser un commentaire