7 alternatives à Aliexpress

0

Comment se passer du géant du e-commerce Chinois

Dernier né du géant chinois du e-commerce Alibaba, fondé en 2010, il concurrence de plus en plus les marketplaces occidentales avec son large choix d’objets en tous genres, à un prix imbattable et vendus par des fournisseurs chinois : tout le monde a déjà entendu parler d’Aliexpress, et il y a fort à parier que nombre d’entre vous y ont déjà acheté un smartphone ou un gadget pour quelques euros. Mais saviez-vous que les cousins de la plateforme sont nombreux, et très populaires en Chine ? Il existe en effet de nombreuses alternatives à Aliexpress. Nous vous en avons sélectionné 7 pour que vous ne puissiez pas dire lorsqu’ils débarqueront chez nous “on n’était pas au courant”.

1. Light In The Box

Fondé en 2007, Lightinthebox est un site de e-commerce chinois très semblable à Aliexpress, à la différence près qu’il ne fait pas partie d’un grand groupe. Conséquence directe : des prix plus élevés car de plus grands besoins financiers (pour la communication notamment). Des petits gadgets aux objets d’équipement de la maison et du jardin en passant par les vêtements et articles de sport, Lightinthebox vend de tout, des produits divers et variés provenant de fournisseurs chinois, bien que son catalogue soit moins fourni que celui d’Aliexpress. L’avantage de Lightinthebox est qu’il possède également des entrepôts en Europe et aux Etats-Unis, contrairement à Aliexpress qui est uniquement basé en Chine : les délais de livraison peuvent donc être plus courts. Et les frais de livraison sont par conséquent moins élevés, d’autant plus que le site propose 50% de réduction en express. Autre avantage de Lightinthebox par rapport au protégé d’Alibaba : il existe en version française, une aubaine pour ceux qui maîtrisent mal l’anglais. Même si on reconnaîtra que la traduction n’est pas parfaite et qu’elle mérite encore des optimisations (on trouve par exemple le terme “cigare” à la place de “cendrier”…).

2. Mini In The Box

Pratiquement identique à Lightinthebox, Mini In The Box est une autre marketplace chinoise fondée en 2007. La principale différence entre Mini In The Box et Lightinthebox est le catalogue de produits, celui de Mini In The Box étant plus axé sur les produits liés aux téléphones portables (coques, chargeurs, écouteurs…) En dehors de cette petite différence, les deux sites sont similaires en tout point : conditions de livraison, gammes de prix, etc. Lightinthebox et Mini In The Box sont les deux principaux concurrent d’Aliexpress en Chine.

3. Deals Machine

Fondé en 2006, Deals Machine est une plateforme de e-commerce chinoise dont le catalogue est uniquement constitué de produits hi-tech. Des petits gadgets (clés USB) aux objets intégrants les technologies les plus récentes (ampoules intelligentes, mini-drones, smartphones), c’est ici que vous devez vous rendre pour trouver les produits hi-tech dernier cri qui ont fait la réputation de la Chine. La marketplace met un point d’honneur à vérifier la qualité des objets vendus avec une équipe technique très développée, et appâte les acheteurs avec une garantie de 30 jours. Pour ce qui est des prix, Deals Machine ne bat pas Aliexpress : pour un même objet, ses prix seront systématiquement 15% plus élevés que le protégé d’Alibaba. Réservez donc cette alternative pour des produits que vous ne pourrez pas trouver ailleurs.

4. DealXtreme (DX)

L’un des plus populaire, et aussi l’un des pionniers. Le site de e-commerce chinois DealeXtreme (DX) a été fondé en 2005 et a depuis rassemblé plus de 1 million de consommateurs, plus de 400 fournisseurs, et vend plus de 300 000 produits répartis dans plus de 400 catégories. Des chiffres impressionnants qui, ajoutés au fait que la marketplace offre la livraison gratuite dans le monde entier, en fait une alternative séduisante à Aliexpress.

5. EverBuying

Fondé en 2010, EverBuying (aussi connu comme le “China Wholesale Department”) est très similaire aux autres sites de e-commerce chinois, avec des prix bas (légèrement plus élevés que ceux d’Aliexpress, cependant) et des articles dans diverses catégories (maison, beauté, sport, bijouterie…) (plus de 250 000 produits nous informe sa communication). Très classique, il ne se distingue pas vraiment des autres mais peut constituer une alternative si un produit que vous cherchez ailleurs n’est pas disponible, ou si vous avez décidé de boycotter un site en particulier (suite à une mauvaise expérience, par exemple).

6. ChineBuye

Le principal avantage de ChineBuye est qu’il est très orienté usage du client : frais de livraison gratuits (pour une livraison standard), garantie de 30 jours avec remboursement, navigation ergonomique… Les prix sont similaires à ceux d’Aliexpress, compétitifs et avec de nombreuses possibilités de réductions et de coupons. Le petit plus est qu’elle propose une catégorie rassemblant les objets en-dessous de 1,99 $. Le bémol : la sélection d’articles est moins étendue que celle d’Aliexpress. Mais cela ne vous empêchera pas d’y trouver toutes sortes de gadgets, plus ou moins utiles.

7. DH Gate

Très similaire à Aliexpress, cette marketplace chinoise fondée en 2004 mise sur la qualité du service et des produits, ainsi que sur la sécurité des transactions (le paiement n’est transmis au vendeur que lorsque le client assure avoir bien reçu l’objet). Avec plus de 33 millions de produits présentés sur le site depuis sa création, DH Gate n’a pas à rougir de son catalogue. La plateforme de e-commerce possède des clients dans plus de 230 pays du monde. Un des principaux avantages de DH Gate est la livraison gratuite, disponible pour de nombreux produits, bien que le site vende à l’international. Autre plus de la plateforme : le chat avec les vendeurs, qui permet de demander des options.

Conclusion

Avec ces 7 alternatives à Aliexpress, vous avez déjà l’embarras du choix pour trouver n’importe quel gadget ou objet hi-tech chinois et au meilleur prix. Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et il y en a encore plusieurs autres. Et au rythme où ces plateformes se développent et ajustent leur business model, gageons sur une invasion chinoise dans le monde du e-commerce dans les années à venir…

Partager.

Laisser un commentaire